(120) Lachésis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
(120) Lachésis
(120) Lachesis
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453600.5)
Établi sur ? observations couvrant ?, U = ?
Demi-grand axe (a) 465,978×106 km
(3,115 ua)
Périhélie (q) 438,191×106 km
(2,929 ua)
Aphélie (Q) 493,765×106 km
(3,301 ua)
Excentricité (e) 0,060
Période de révolution (Prév) 2 007,938 j
(5,497 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 16,86 km/s
Inclinaison (i) 6,956°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 341,510°
Argument du périhélie (ω) 231,683°
Anomalie moyenne (M0) 60,865°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 174,1 km [1]
Masse (m) 5,53×1018 kg
Masse volumique (ρ) ~2 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0487 m/s2
Vitesse de libération 0,0921 km/s
Période de rotation (Prot) 0,8333 j
(20,000 h)
Classification spectrale C
Magnitude absolue (H) 7,75
Albédo (A) 0,046 [1]
Température (T) ~160 K
Découverte
Découvert par Alphonse Borrelly
Date
Désignation A910 CF, A918 UB

(120) Lachésis, internationalement (120) Lachesis, est un gros astéroïde de la ceinture principale d'astéroïdes. Il a été découvert par l'astronome français Alphonse Borrelly le , et indépendamment par l'astronome germano-américain Christian Heinrich Friedrich Peters le , puis nommé d'après Lachésis, l'un des 3 Moires, ou Parques, dans la mythologie grecque. (97) Clotho et (273) Atropos furent également nommés d'après les 2 autres Moires éponymes.

L'occultation d'une étoile par Lachésis a eu lieu en 1999, elle a été confirmée visuellement par cinq observateurs et une fois par procédé photoélectrique.

Des observations photométriques de cet astéroïde ont été faites au début de l'année 2009 à l'observatoire Organ Mesa à Las Cruces au Nouveau-Mexique. La courbe de lumière qui en résulta montre une période synodique de rotation de 46.551 ± 0,002 heures avec une variation de luminosité de 0,14 ± 0,02 de magnitude. Il a la période de rotation la plus longue pour un astéroïde de plus de 150 km de diamètre. En tant qu'astéroïde de type C, il est probablement composé de matériaux primitifs carbonés

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « IRAS »

Lien externe[modifier | modifier le code]