Œuvres de Germaine Richier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Germaine Richier.

À ce jour il n'existe aucun catalogue raisonné des œuvres de Germaine Richier bien que celui-ci soit annoncé depuis 1996[1] et continue de l'être en 2015[2].

La liste ci-dessous est donc une sélection tout à fait incomplète, issue des ouvrages cités en référence.

Sculptures[modifier | modifier le code]

. Bronze (sauf mention contraire)

  • Loretto I, 1934
  • Lucette ou Le cirque, patiné foncé en 12 exemplaires, 92 × 138,57 × 26 cm collection particulière, France[3].
  • La Regodias , patiné, foncé, 1938, en 12 exemplaires 40 × 17 × 27 cm, elle porte le nom du modèle, Renée Régodias, qui perd l'accent aigu dans les catalogues pour devenir La Regodias, collection famille Germaine Richier[4].
  • Nu ou La Grosse, patiné, foncé, 1939, en 12 exemplaires, 66,5 × 22 × 16,5 cm, collection particulière[5].
  • La Chinoise, buste, 1939
  • Le Crapaud, 1940, patiné foncé, 20 x 30.5 x 25.5 cm[6] Kunstmuseum Bern, Berne, Suisse[7].
  • Juin 40, nu, 1940, patiné foncé en 12 exemplaires hauteur 98 cm, Kunstmuseum Winterthur[8].
  • Torse II, 1941, patiné foncé en 11 exemplaires 145 × 55 × 34 cm, collection famille Richier[9].
  • Nu VII, 1943, plâtre original en 12 exemplaires 36 × 25 × 33 cm, collection particulière[9]
  • L'Escrimeuse, 1943, plâtre original en 12 exemplaires 46 × 26 × 34 cm, collection particulière[10].
  • Cornelia II, 1944, patiné foncé en 11 exemplaires 145 × 55 × 34 cm, collection famille Richier[9].
  • Femme assise, 1944, plâtre, 49 x 25 x 29 cm[11]
  • Femme assise, 1944, bronze patiné foncé, 49 × 25 × 28,5 cm[12].
  • Sava Alexandra, buste, partiné foncé, 1944, 84 × 51 × 29 cm, Kunsthaus de Zurich[13].
  • La Sauterelle, petite, 1944, patiné foncé, 26 x 23 x 33 cm[6]
  • La Sauterelle, moyenne, 1944, patiné foncé, 54 × 44 × 65 cm, collection Colette Creuzevault, Paris (en 1996)[14].
  • Le Vieux, 1944, buste
  • Le Poète, 1945, buste du poète suisse Georges Borgeaud, 29 × 19 × 22 cm, collection particulière, Paris[15].
  • L'Homme qui marche, 1945, 88 × 37 × 27 cm, collection particulière, Paris[16].
  • La Pomone, nu féminin, 1945
  • L'Homme-forêt, petit, 1945, hauteur 48 cm, collection particulière, Paris[17].
  • L'Homme-forêt, grand, 1945-1946, 94 × 45 × 45 cm, galerie Krugier-Ditesheim Art Contemporain, Genève[18].
  • Robert Müller[19], buste, 1945
  • La Forêt, 1946, 118 x 29 x 31.5 cm[20].
  • Le Lutte, 1946
  • Le Combat 1946
  • Le Sablier I 1946
  • L'Araignée I, 1946, Musée d'art contemporain Goulandris, Andros, Grèce[21].
  • L'Araignée II, petite, 1946
  • La Mante, grande, 1946, 158 × 56 × 78 cm, collection particulière[22].
  • La Chauve-souris, 1946, 91 × 91 × 52 cm, collection particulière [23] et Musée Fabre à Montpellier[note 1].(Achat de la Ville avec la participation du FRAM Languedoc-Roussillon, 1996), l'autre exemplaire est localisé en 1996 dans une collection particulière en Suisse [24], présentée au musée des beaux-arts de Lyon [25]
  • La Vierge folle, 1946, 134 x 37 x 30 cm, Fondation Pierre Gianadda, Martigny, Suisse
  • L'Orage, 1947/48, 189 x 72 x 58 cm, collection Centre Georges Pompidou[26] et musée d'art moderne Louisiana, Humlebæk, Danemark[27]. .
  • La Feuille, 1948, 141,4 x 37 x 26,5 cm musée Picasso (Antibes)[28].
  • L'Aigle, 1948
  • Don Quichotte à l'aile d moulin, 1949
  • Don Quichotte à la lance, 1949
  • L'Ouragane, 1949, 179 x 71 x 47 cm, collection Centre Georges Pompidou
  • L'Ogre, 1949, 81 × 45 × 41 cm collection Centre Georges Pompidou [14], Rockefeller plaza New York Drapeau des États-Unis États-Unis.
  • Le Christ d'Assy I, petit, 1950
  • Le Christ d'Assy, 1950, église du Plateau d'Assy
  • Buste n°33, 1950
  • Diabolo, 1950
  • Le Diabolo, 1950, Tate Gallery, Londres[29].
  • Don Quichotte, 1951
  • Le Berger des Landes, 1951, 149 × 89 × 60 cm, musée d'art moderne Louisiana, Humlebæk, Danemark[30].
  • Le Berger des landes 1951 (Buste)
  • La Ville, 1951, bronze patiné foncé[31].
  • Le Griffu, 1952, 89 x 98 x 85 cm Musée Réattu, Arles[32].
  • Plomb n°1 1952, pièce unique
  • La Fourmi, 1953, 98 × 85 × 66 cm, collection particulière, Allemagne[33], acquise en 1997 par le musée de Grenoble.
  • La Croix avec verres de couleur, 1953
  • La Toupie, 1952, bronze, le socle est peint par Hans Hartung
  • Guerrier , 1953[34].
  • Guerrier n°1, Guerrier n°2, Guerrier n°3[35] jusqu'à Guerrier n°11, la série de onze guerriers est reproduite sur quatre pages[36].
  • Ginette, 1953, portrait de Madame Signac-Cachin (?)
  • L'Oiseau, 1953
  • Le Sablier III, 1953
  • La Tauromachie (1953), patiné foncé et patiné nettoyé, en 11 exemplaires, Musée d'art moderne Louisiana, Humlebæk au Danemark[7].
  • L'Homme de la nuit, grand, 1954, onze exemplaires, 73 × 83 × 31 cm, collection particulière, Pays-Bas en 1996[37].
  • L'Homme de la nuit, petit, 1954, douze exemplaires 16 × 17 × 16 cm, collection famille Richier
  • L'Eau, 1953- 1954[38],[39],
  • L'Hydre, 1954[40].
  • La Jeune fille à l'oiseau, 1954[41].
  • Le Coureur, moyen, patiné foncé, 1954, 116 × 43 × 58 cm, commande pour le Stade Jean-Bouin de Pantin, jamais installé, collection particulière (Suisse) en 1996[42].
  • Le Pentacle, patiné foncé, 1954,
  • Trio I ou La Place 1954
  • Le Grand Homme de la nuit, grand, 1954
  • Le Pentacle, 1954
  • André Chamson, buste, 1955
  • Le Cheval à six têtes, grand, 1954-1955, 34 x 30 x 43 cm[35]
  • L'Hydre, 1954-1955
  • Franz Hellens, buste, 1955
  • Le Grain, 1955, patiné foncé, 145 x 33 x 31 cm[43]
  • La Sauterelle, grande, 1955-1956
  • L'Échelle, 1956
  • Guerrier n° 9, 1956, patiné foncé, 20 x 17 x 7 cm
  • La Grande spirale, 1957, patiné foncé, 288 x 57 x 57 cm[44]
  • La Montagne, 1955-1956, œuvre monumentale[45].
  • L'Araignée II, petite, émaillée sur équerre émaillée, 1956
  • La Vrille, 1956
  • Le Tombeau de l'orage, pierre, 1957
  • L'Ombre de l'ouragane, pierre, 1957
  • La Clé, 1958
  • L'Échiquier, grand, bronze coloré, 1959
  • La Rose des sables, 1959
  • Le Chardon peint sur équerre ardoise

Dessins[modifier | modifier le code]

Ce sont en majorité des fusains ou des crayons sur papiers, dessins préparatoires aux sculptures. Le catalogue de la rétrospective de la Fondation Marght en présente dix. Il y en a beaucoup plus.

  • 1934,Sans titre
  • 1943 Nu
  • 1945-1948 L'homme qui marche ( dessin)
  • 1945, Personnage
  • 1948 Le Prestigiditateur

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • À la gloire de la main aux dépens d'un amateur, ouvrage collectif, A. Flocon, Paris, 1949
  • Arthur Rimbaud, Illuminations et Une saison en enfer, 1953
  • René de Solier, Contre terre, 1958

Bibliographie[modifier | modifier le code]

À ce jour, il n'existe aucune monographie en français.

Livres[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le musée ne donne aucune indication sur la sculpture conservée, elle est simplement citée : Richier au Musée Fabre
  2. notes sur Geneviève Breerette au Centre Pompidou

Références[modifier | modifier le code]

  1. Geneviève Breerette, Le Monde du 17 avril 1996, p.22
  2. catalogue raisonné de Germaine Richier annoncé date inconnue
  3. Jean-Louis Prat 1996, p. 26
  4. Jean-Louis Prat 1996, p. 29
  5. Jean-Louis Prat 1996, p. 30
  6. a et b Reproduction dans U. Grosenick, p.447.
  7. a et b Jean-Louis Prat 1996, p. 35
  8. Jean-Louis Prat 1996, p. 36
  9. a, b et c Jean-Louis Prat 1996, p. 38
  10. Jean-Louis Prat 1996, p. 42
  11. Reproduction dans U. Grosenick, p.446.
  12. Jean-Louis Prat 1996, p. 43
  13. Jean-Louis Prat 1996, p. 44-45
  14. a et b Jean-Louis Prat 1996, p. 46-47
  15. Jean-Louis Prat 1996, p. 50-517
  16. Jean-Louis Prat 1996, p. 48-49
  17. Jean-Louis Prat 1996, p. 54-55
  18. Jean-Louis Prat 1996, p. 56-57
  19. Élève de G. Richier
  20. Jean-Louis Prat 1996, p. 57
  21. Jean-Louis Prat 1996, p. 62
  22. Jean-Louis Prat 1996, p. 66
  23. Jean-Louis Prat 1996, p. 231
  24. Jean-Louis Prat 1996, p. 69
  25. la Chauve souris
  26. au centre Pompidou
  27. Jean-Louis Prat 1996, p. 76
  28. Jean-Louis Prat 1996, p. 80
  29. Jean-Louis Prat 1996, p. 96
  30. Jean-Louis Prat 1996, p. 100
  31. Jean-Louis Prat 1996, p. 103
  32. Jean-Louis Prat 1996, p. 104
  33. Jean-Louis Prat 1996, p. 110
  34. Jean-Louis Prat 1996, p. 115
  35. a et b Reproduction dans U. Grosenick, p. 448.
  36. Jean-Louis Prat 1996, p. 119
  37. Jean-Louis Prat 1996, p. 126-128
  38. l'Eau au Centre Pompidou
  39. 147 x 62 x 98 cm. Collection Centre Pompidou, Paris. Reproduction dans L'Œil, n° 614, juin 2009, p. 43.
  40. Jean-Louis Prat 1996, p. 207
  41. Jean-Louis Prat 1996, p. 133
  42. Jean-Louis Prat 1996, p. 135
  43. Reproduction dans U. Grosenick, p. 445.
  44. Commande pour l'École nationale supérieure d'enseignement technique de Cachan, fonte posthume en 1961. V. Da Costa, p. 89. Reproduction dans U. Grosenick, p. 448.
  45. Jean-Louis Prat 1996, p. 158-159

Liens externes[modifier | modifier le code]