Étienne-Marin Bailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Étienne-Marin Bailly
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Étienne-Marin Bailly est un médecin français philhellène, né à Blois en 1796 et mort le . Il fut envoyé en Grèce par le Comité philhellène de Paris.

Durant son séjour en Grèce, il prodigua des soins aux malades grecs ou philhellènes et tenta de diffuser les pratiques sanitaires occidentales. Qualifié de « nouvel Hippocrate » par les généraux de la Grèce, il fut naturalisé grec à l’unanimité par l’Assemblée nationale de Trézène en 1827 pour ses services rendus. Invité plusieurs fois à devenir médecin de l’armée, il demeure cependant dans la ville de Nauplie, menacée par la peste, où il est nommé membre du conseil de santé. Après quelques contacts avec les membres de l’expédition de Morée débarquée en Grèce, il quitte le pays (fin octobre 1829) pour se rendre à Constantinople, avant son retour en France.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Rabbe, Vielh de Boisjolin et Sainte-Preuve, Biographie universelle et portative des contemporains etc. Paris, Levrault, 1834, tome 1er, p. 206. Disponible ici [1]