Éric Matoukou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Matoukou
Éric Matoukou 1.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Chypre Pafos FC
Numéro 14
Biographie
Nationalité Drapeau : Cameroun Camerounais
Naissance (33 ans)
Lieu Yaoundé (Cameroun)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2000
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
1995-1997 Drapeau : Cameroun Zurich de Yaoundé
1998-1999 Drapeau : Cameroun FC Pyramide
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2000-2001 Drapeau : Cameroun FC Pyramide 008 0(0)
2002 Drapeau : Belgique RWD Molenbeek 010 0(0)
2002-2011 Drapeau : Belgique KRC Genk 221 0(8)
2002-2003 Drapeau : Belgique Heusden-Zolder SK 041 0(3)
2011-2014 Drapeau : Ukraine Dnipro Dnipropetrovsk 000 0(0)
2011-2013 Drapeau : Ukraine Arsenal Kiev 018 0(1)
2013- Drapeau : Ukraine Volyn Lutsk 007 0(0)
2014-2015 Drapeau : Belgique Lierse SK 007 0(1)
2015-2016 Drapeau : Finlande Inter Turku 031 0(1)
2016- Drapeau : Chypre Pafos FC 013 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006-2007 Drapeau : Cameroun Cameroun 006 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 septembre 2016

Éric Benoît Matoukou, est un footballeur international camerounais, né le à Yaoundé. Il évolue actuellement au Pafos FC comme défenseur central.

Carrière[modifier | modifier le code]

Éric Matoukou commence le football en 1995 au Zurich de Yaoundé. Il rejoint le FC Pyramide en 1998 et est intégré à l'équipe première du club en 2000. En janvier 2002, il est transféré par le RWD Molenbeek, un club évoluant en première division belge. Il joue son premier match pour le RWDM le 10 février en déplacement à Saint-Trond[1]. Il prend part à dix rencontres durant la seconde moitié de la saison mais en fin d'exercice, le club est renvoyé en Division 3 pour raisons financières et cesse ses activités. Le joueur est alors recruté par le KRC Genk, champion de Belgique, qui le prête directement à son club satellite, le Heusden-Zolder SK, en Division 2.

À Heusden, Éric Matoukou s'impose dans l'équipe de base après quelques semaines et devient un titulaire indiscutable à partir de la fin du mois d'octobre 2002. Il participe ainsi activement à la victoire du club lors du tour final de Division 2, lui permettant d'accéder pour la première fois de son histoire à l'élite nationale. Après la montée du club, il enchaîne les bonnes prestations en compétition au point d'être rappelé par son employeur lors du mercato hivernal, qui prête en échange trois autres joueurs à Heusden-Zolder. Il gagne une place de titulaire dans l'axe de la défense du Racing Genk avant le terme de la saison. Les saisons suivantes, il devient un des meneurs de l'équipe et termine vice-champion de Belgique en 2007. Deux ans plus tard, il remporte la Coupe de Belgique face au FC Malines. En 2011, il décroche le principal trophée de sa carrière, le titre de champion de Belgique.

En juillet 2011, Éric Matoukou décide de quitter la Belgique et part tenter sa chance dans le championnat ukrainien, au FC Dnipro[2], qui le prête directement à l'Arsenal Kiev pour qu'il s'adapte aux conditions du pays. Il se blesse peu après son arrivée et ne joue que deux rencontres sur la saison, ce qui pousse les deux clubs à prolonger son prêt d'un an. Il prend part au match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue Europa 2012-2013, au cours duquel il inscrit le troisième but du match, son premier pour le club[3]. Malheureusement, une semaine plus tard, le club est sanctionné d'une défaite 0-3 par forfait pour l'avoir aligné alors qu'il était toujours sous le coup d'une suspension encourue alors qu'il jouait à Genk[4]. Il ne parvient pas à gagner une place de titulaire et il rentre au Dnipro en fin de saison. Pour la saison 2013-2014, il est prêté à un autre club ukrainien, le Volyn Lutsk, où il ne joue guère plus souvent.

En août 2014, Éric Matoukou revient en Belgique et s'engage avec le Lierse, qui se traîne en fond de classement de la Jupiler Pro League[5]. Il y signe un contrat pour un an avec une option pour une saison supplémentaire. Hélas, les résultats ne s'améliorent pas et il est même renvoyé dans le noyau B du club durant la trêve hivernale. En mars 2015, il part en Finlande et rejoint l'Inter Turku[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Éric Matoukou au 13 septembre 2016[7],[8],[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Cameroun Cameroun Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2001-2002 Drapeau de la Belgique RWD Molenbeek Jupiler League 10 0 - - - - - - - - - 10 0
Sous-total 10 0 - - - - - - - - - 10 0
2002-2003 Drapeau de la Belgique Heusden-Zolder SK (prêt) Division II 26 3 1 0 - - - - - - - 27 3
2003-2004 Drapeau de la Belgique Heusden-Zolder SK (prêt) Jupiler League 12 0 2 0 - - - - - - - 14 0
Sous-total 38 3 3 0 - - - - - - - 41 3
2003-2004 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler League 8 0 - - - - - - - - - 8 0
2004-2005 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler League 27 1 4 0 - - CI 5 0 - - 36 1
2005-2006 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler League 15 0 2 0 - - C3 4 0 1 0 22 0
2006-2007 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler League 22 4 3 0 - - - - - 2 0 27 4
2007-2008 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler League 25 1 1 0 - - C1 2 0 3 0 31 1
2008-2009 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 25 0 6 0 - - - - - - - 31 0
2009-2010 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 28 1 1 0 1 0 C3 1 0 - - 31 1
2010-2011 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 37 1 2 0 - - C3 2 0 - - 41 1
Sous-total 187 8 19 0 1 0 - 14 0 6 0 227 8
2011-2012 Drapeau de l'Ukraine Arsenal Kiev (prêt) Premier-Liga 2 0 2 0 - - - - - - - 4 0
2012-2013 Drapeau de l'Ukraine Arsenal Kiev (prêt) Premier-Liga 13 0 - - - - C3 1 1 - - 14 1
Sous-total 15 0 2 0 - - - 1 1 - - 18 1
2013-2014 Drapeau de l'Ukraine Volyn Lutsk (prêt) Premier-Liga 6 0 1 0 - - - - - - - 7 0
Sous-total 6 0 1 0 - - - - - - - 7 0
2014-2015 Drapeau de la Belgique Lierse SK Jupiler Pro League 6 1 1 0 - - - - - - - 7 1
Sous-total 6 1 1 0 - - - - - - - 7 1
2015 Drapeau de la Finlande Inter Turku Veikkausliiga 26 0 5 1 - - - - - - - 31 1
Sous-total 26 0 5 1 - - - - - - - 31 1
2015-2016 Drapeau de Chypre Pafos FC A Kategoria 13 1 - - - - - - - - - 13 1
Sous-total 13 1 - - - - - - - - - 13 1
Total sur la carrière 301 13 31 1 1 0 - 15 1 6 0 354 15

Sélections internationales[modifier | modifier le code]

Éric Matoukou est appelé pour la première fois en équipe nationale camerounaise pour disputer un match amical le 9 février 2006 contre le Sénégal, remporté 1-0. Il joue une autre rencontre en 2006 et encore quatre en 2007 mais n'est ensuite plus jamais rappelé[10].

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Saison 2001-2002 du joueur sur Belgian Soccer Database
  2. « Départs à Genk : Casteels à Hoffenheim, Matoukou en Ukraine », sur http://www.lavenir.net,‎ (consulté le 10 décembre 2014)
  3. « Arsenal Kiev : Matoukou première », sur http://www.footafrica365.fr,‎ (consulté le 10 décembre 2014)
  4. « Défaite sur tapis vert pour l'Arsenal Kyiv », sur http://fr.uefa.com,‎ (consulté le 10 décembre 2014)
  5. (nl) « Lierse haalt oude bekende terug naar België », sur http://www.voetbal24.be,‎ (consulté le 10 décembre 2014)
  6. (nl) « Matoukou heeft nieuwe club gevonden », sur http://www.voetbalnieuws.be,‎ (consulté le 17 août 2015)
  7. (en) Fiche d'Éric Matoukou sur TransferMarkt
  8. Fiche d'Éric Matoukou sur footballdatabase.eu
  9. (nl) Fiche du joueur sur Belgian Soccer Database
  10. a et b (en) Fiche du joueur sur National Football Teams