Équipe de Belgique de handball masculin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Description de l'image URBH.png.
Information
Fédération Union royale belge de handball (URBH)
Entraîneur Drapeau : France Yérime Sylla
Surnom Red Wolves
Capitaine Arber Qerimi
Jeux olympiques
Participations 0
Championnat du monde
Participations 0
Championnat d'Europe de handball masculin
Participation 0

Uniformes

Team colours
Kit body blackshoulders.png
Team colours
Team colours
Team colours

Domicile

Team colours
Kit body yellowshoulders.png
Team colours
Team colours
Team colours

Extérieur

L'équipe de Belgique de handball représente l'Union royale belge de handball lors des compétitions internationales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Handball à onze[modifier | modifier le code]

Jules Devlieger est considéré comme l'importateur du handball en Belgique.

En effet en 1921, le Liégeois Jules Devlieger découvrit le handball aux Olympiades ouvrières de Prague. Il l'introduisit en Province de Liège où il connut un vif succès, il ne fallut pas longtemps pour que les autres régions de Belgique se fascinent pour ce sport, et finalement tous le pays fut gagné par le handball, à tel point qu'une sélection va voir le jour.

Ainsi de 1948 à 1959, la Belgique participa quatre fois aux Championnat du monde de handball à onze (1948, 1952,1955, 1959) mais se fait à chaque fois évincé lors des éliminatoires.

En 1957, l'Union royale belge de handball est fondée, celle-ci régit dorénavant les différentes compétitions de handball en Belgique ainsi que la sélection nationale qui passa à du handball plus moderne, le handball à sept qui remplaça le handball à onze.

Handball[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'équipe nationale belge de handball est très laborieuse, les diables rouges n'arrivèrent jamais à se qualifier pour une grande compétition finissant souvent derniers, voire parfois troisième de leur groupe lors de la phase qualificative.

Cependant on peut noter que de 1976 à 1992, en guise de tournoi de qualification pour le Championnat du monde a été organisé un Championnat du monde B et du monde C. Véritables division 2 et division 3 du handball mondial.

Avec cette formule, la Belgique participa à sept éditions du Championnat du monde C et réussit à deux reprises à accéder au mondial B, en 1982 grâce à une très belle deuxième place, dauphin de la Bulgarie mais termina bon dernière l'année d'après au Mondial B et retrouva donc la "division 3" et en 1990, alors que la sélection ne termina que septième elle accèda tout même au Mondial B à cause de la réunification allemande, la dernière édition d'un mondial B, puisque l'IHF décida de changer de formule. Cette compétition verra les diables rouges terminer quatorzièmes, soit avant-derniers, juste devant l'Argentine.

Mais même si la Belgique ne réussit jamais à se qualifier pour une grande compétition, elle n'en a pas moins réalisé des exploits comme battre la Norvège ou la Biélorussie mais le grand exploit du handball belge reste qu'en 1995 l'équipe nationale a battu le champion du monde, l'équipe de France, à Bressoux.

L'équipe belge était alors prise en charge par Jos Schouterden.

La plus grande victoire des Belges remonte au 10 juin 2012, contre l'Irlande, 40 à 12, tandis que les plus grandes défaites remontent au 6 janvier 2005 face à la Macédoine où les Belges concédèrent à une défaite de 44 à 17, et face à la Suède, 46 à 19.

La renaissance de la sélection[modifier | modifier le code]

En Belgique le handball n'est pas considéré comme un sport de haut niveau, de fait l'équipe nationale est très peu subventionnée par l'état belge.

C'est pour cela que depuis plusieurs années club 100, une plateforme qui a pour but de réunir différents sponsors pour le financement de l'équipe nationale a été créée.

Et depuis plusieurs années le handball belge se redynamise avec l'apparition de la BeNe League, comptant certains joueurs de handball devenus professionnels mais aussi avec le nombre de joueurs tentant leurs chances à l'étranger: Thomas Bolaers, Jef Lettens et Thomas Cauwenberghs.

Mais surtout pour l'équipe nationale où un engouement s'est emparé du handball belge, avec une affluence aux matchs qui augmente et aussi avec la création d'une identité pour la sélection qui prend comme surnom les Red Wolves, avec un nouveau logo et une mascotte.

Parcours[modifier | modifier le code]

Année Compétitions Résultats Remarques
1938 Championnat du monde à onze Non qualifié
1938 Championnat du monde Non qualifié
1948 Championnat du monde à onze Éliminatoire éliminé 12 à 4, par les Flag of the Netherlands.svg Pays-Bas
1952 Championnat du monde à onze 12e éliminé 18 à 8, par la Drapeau : France France
1954 Championnat du monde Non qualifié
1955 Championnat du monde à onze Éliminatoire 3e du Groupe IV
1958 Championnat du monde Non qualifié
1959 Championnat du monde à onze Éliminatoire élimination par le Drapeau : Danemark Danemark
1961 Championnat du monde Non qualifié
1963 Championnat du monde à onze Non qualifié
1964 Championnat du monde Non qualifié
1966 Championnat du monde à onze Non qualifié
1967 Championnat du monde Non qualifié
1970 Championnat du monde Non qualifié
1974 Championnat du monde Non qualifié
1976 Championnat du monde C 7e Septième sur huit
1978 Championnat du monde C Non participant
1980 Championnat du monde C 7e 7e/10e
1982 Championnat du monde C 2e Qualifié pour le Mondial B
1983 Championnat du monde B 12e Relégué pour le Mondial C
1984 Championnat du monde C 9e 9e/12e
1986 Championnat du monde C 6e 6e/11e
1988 Championnat du monde C 6e 6e/9e
1990 Championnat du monde C 7e Qualifié pour le Mondial B, grâce à la réunification allemande
1992 Championnat du monde B 15e 15e/16e
1994 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 5e/5e du groupe 3
1995 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications ?
1996 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 3
1997 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 1
1998 Championnat d'Europe Non qualifié: Pré-Qualifications 4e/4e du groupe E
1999 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 3
2000 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 3e/3e du groupe 6
2001 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 4
2002 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 2
2003 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 3e/4e du groupe 2
2004 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 3e/4e du groupe 3
2005 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 3e/3e du groupe 6
2006 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 2
2007 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 5
2008 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 3e/3e du groupe 7
2009 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 4
2010 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 5e/5e du groupe 3
2011 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 3e/3e du groupe 4
2012 Championnat d'Europe Non qualifié: Pré-Qualifications 3e/4e du groupe C
2013 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 3
2014 Championnat d'Europe Non qualifié: Pré-Qualifications 3e/4e du groupe C
2015 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 4
2016 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications ?/4e du groupe 7
2017 Championnat du monde Non qualifié: Qualifications 3e/3e du groupe 5
2018 Championnat d'Europe Non qualifié: Qualifications 4e/4e du groupe 7

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif actuel de l'Équipe de Belgique[1]
Sélectionneur Drapeau : France Yérime Sylla
Nom Date de naissance et âge Sél. (buts) Club
Gardiens de but
1 Jef Lettens (28 ans) 22 (0) Drapeau : France Cesson Rennes Métropole Handball
12 Youri Denert ? ? (?) Drapeau : Allemagne OHV Aurich
Ailiers
5 Julien Devisch (26 ans) 7 (8) Drapeau : Belgique Callant Tongeren
7 Colin Glesner (24 ans) 9 (18) Drapeau : Belgique Callant Tongeren
9 Thomas Cauwenberghs (32 ans) 22 (95) Drapeau : France Sélestat Alsace handball
18 Nicolas Danse (29 ans) 9 (9) Drapeau : Belgique HC Visé BM
22 Damian Kedziora (31 ans) 13 (79) Drapeau : Belgique Achilles Bocholt
Arrières et Demi-centres
3 Serge Spooren (24 ans) 8 (17) Drapeau : Belgique Achilles Bocholt
4 Thomas Bolaers (28 ans) 19 (39) Drapeau : France Cesson Rennes Métropole Handball
10 Ruben Roelants (28 ans) 19 (39) Drapeau : Belgique Initia HC Hasselt
15 Colman Quinten (21 ans) Drapeau : Pays-Bas Targos Bevo HC
23 Bartosz Kedziora (27 ans) 10 (29) Drapeau : Belgique Achilles Bocholt
34 Arber Qerimi (27 ans) 25 (40) Drapeau : France Cesson Rennes Métropole Handball
44 Jeroen De Beule (27 ans) 24 (44) Drapeau : France Sélestat Alsace handball
77 Benoit Neuville (27 ans) Drapeau : France HC Eynatten-Raeren
Pivot
2 Simon Ooms (24 ans) 10 (22) Drapeau : France Cesson Rennes Métropole Handball
22 Yves Vancosen (27 ans) 8 (3) Drapeau : Belgique HC Visé BM
32 Nathan Bolaers (27 ans) 27 (52) Drapeau : France ES Besançon

Identité[modifier | modifier le code]

Autrefois, l'équipe nationale était surnommée les diables rouges, tout comme le football mais depuis quelques années, l'équipe se surnomme les Red Wolves, les loups rouges.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Logo des Red wolves.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours aux championnats du monde[modifier | modifier le code]

Parcours aux championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Sponsors faisant partie de Club 100[2][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]