Élections régionales de 1954 en Vallée d'Aoste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections régionales pour le renouveau du deuxième Conseil de la Vallée se déroulèrent le .

La votation eut lieu selon un système électoral majoritaire, comme pour les élections régionales de précédentes en 1949. La seule correction qui fut appliquée prévoyait une division différente des sièges : 25 (au lieu de 28) à la première liste, 10 à la deuxième, les autres étant automatiquement exclues.
La possibilité du panachage, c'est-à-dire le fait de pouvoir voter des candidats de listes opposées, était également prévue. Grâce à cela, l'Union valdôtaine obtint un siège, ce qui permit l'élection de Marie-Céleste Perruchon, veuve d'Émile Chanoux.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Voix Voix (%) Sièges
Concentration des partis démocratiques
(DC - PLI - PSDI - Candidats indépendants)
22 663 40,66 % 25
Union démocratique autonomiste valdôtaine
(PCI - PSI - Candidats indépendants)
16 794 30,13 % 9
Union valdôtaine (UV) 16 278 29,21 % 1
Total 55 735 100,00 35

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]