Église Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Veyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Veyle
Image dans Infobox.
Vue de l'église.
Présentation
Type
Diocèse
Paroisse
Groupement de Châtillon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Construction
XIIe siècle
Religion
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
rue du Village (d) et impasse de l'Église (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Ain
voir sur la carte de l’Ain
Red pog.svg

L'église Saint-Julien est une église située en France sur la commune de Saint-Julien-sur-Veyle, dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes[1].

Elle fait l’objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le .

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est construit au XIIe siècle, l'église fait alors partie de la collation de l’archevêque de Lyon[2].

En 1701, une partie du mur côté ouest de la nef s’écroule. Ainsi des réparations ont été faites comme la réfection de la toiture en tuile creuse et du sol en carreaux, le lambrissement de la nef et du banc de brique qui faisait le tour de la nef. En 1712, le beffroi et le dôme en pavillon du clocher sont remis en état.

Des transformations importantes ont lieu au XIXe siècle avec la démolition du clocher, ce qui fut le cas pour un nombre important d'églises de la région à l'époque. Il fut reconstruit en 1838 sur les plans de l’architecte Desplace de Bourg par François Marvier et en 1880, le toit du dôme fut recouvert en ardoise par Anselme Rochet, architecte à Bourg et François Barbet, entrepreneur.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en le [1], le portail et le chœur sont les éléments protégés.

Description[modifier | modifier le code]

L'église est de style roman et date du XIIe siècle.

Façade[modifier | modifier le code]

La façade principale compte deux éléments architecturaux remarquables. En premier lieu, on observe un portail dont le linteau est orné de cinq médaillons représentant les quatre évangélistes entourant au centre l'agneau pascal. De gauche à droite, on trouve le lion représentant Saint Marc, l'homme représentant Saint Matthieu, l'aigle représentant Saint Jean, et le bœuf représente Saint Luc.

Linteau avec les cinq médaillons.

Autour de ce portail se trouvent deux pilastres ouvragés qui soutiennent l'arc brisé du cœur et dont le chapiteau gauche représenterait le prophète Daniel dans la fosse aux lions. En haut de cette façade est posée une statue de la Vierge Marie qui aurait été ajoutée plus tard[3].

Intérieur de l'édifice[modifier | modifier le code]

Chœur roman[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église.

Différents éléments composent ce chœur dont la travée qui est élargie sur les côtés par des arcs brisés et couverte par une coupole sur trompes.

Deux pilastres se distinguent, celui de gauche porte un entrelac sophistiqué tandis que celui de droite comporte cinq cannelures droites sur une face et cinq brisées sur l'autre face. Ces deux éléments sont coiffés par des chapiteaux polychromes. Celui de gauche représenterait sans doute le prophète Daniel dans la fosse aux lions mais on ne sait pas ce que représente celui de droite.

Au centre, l'abside est décorée d'une arcature surbaissée composée de trois arcs. Au-dessus de ces arcs se situe une galonnière de pierre où repose en cul de four un ciel bleu étoilé du XIXe siècle avec au centre un médaillon.

Charpente[modifier | modifier le code]

La charpente de la nef en bois comporte des corbeaux en bois qui soutiennent les poutres maîtresses.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Veyle », notice no PA00116557, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. « Saint Julien sur Veyle | Diocèse de Belley-Ars », sur catholique-belley-ars.cef.fr (consulté le 14 octobre 2016)
  3. « Église de Saint-Julien-sur-Veyle », sur paroisse-chatillon-sur-chalaronne.fr (consulté le 4 décembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]