Église Saint-Charles de Biarritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Charles
Vue de l'église Saint-Charles.
Vue de l'église Saint-Charles.
Présentation
Culte Catholique romain
Rattachement Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Ville Biarritz
Coordonnées 43° 29′ 06″ nord, 1° 33′ 05″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Église Saint-Charles

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Église Saint-Charles

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Charles

L'église Saint-Charles est une église catholique de la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). Elle dépend du diocèse de Bayonne et de la paroisse Notre-Dame-du-Rocher. Elle est placée sous le patronage de saint Charles Borromée.

Historique[modifier | modifier le code]

Mosaïque de l'entrée : Ici, c'est la maison de Dieu et la porte du Ciel.

Charles Hézard, président de la société des Thermes salins de Biarritz et fondateur des Salines de Briscous, obtient l'ouverture d'un oratoire dans le sous-sol des Thermes salins pour les curistes dont certains, à cause de leur état de santé, ne pouvaient se déplacer à la paroisse Saint-Martin, trop éloignée. En 1885, Guillaume Lafosse, ancien employé de la villa Eugénie et proche de la famille impériale en exil, offre un terrain pour ériger une chapelle desservant le quartier des Thermes salins alors en pleine expansion. M. Hézard fonde un comité pour financer la construction de l'église qui est présidé par le comte Gaston de La Rochefoucauld. Elle est construite par l'entreprise Camiade et l'architecte Mondet. La première pierre est bénie le [1]. L'église est bâtie en style néo-roman.

Les vitraux sont l'œuvre du verrier Mauméjean[1]. L'église est dédiée à saint Charles Borromée, patron de M. Hézard.

L'église appartenant à une société civile échappa aux inventaires.

Saint-Charles devient église paroissiale en , puis elle est intégrée à la paroisse Notre-Dame-du-Rocher (érigée en 1998). Celle-ci comprend outre l'église Saint-Charles, l'église Saint-Joseph, l'église Sainte-Eugénie, l'église Saint-Martin, l'église Sainte-Thérèse du quartier de La Négresse et la chapelle du Braou. Elle est desservie depuis 2012 par la communauté Saint-Martin à l'appel de Mgr Aillet, évêque de Bayonne.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Francis et Monique Rousseau,, « Historique de l'église Saint-Charles », sur le site de la paroisse de Biarritz (consulté le 16 septembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]