Église Sainte-Eugénie de Biarritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Sainte-Eugénie
Image illustrative de l’article Église Sainte-Eugénie de Biarritz
Présentation
Culte Catholique
Rattachement Diocèse de Bayonne
Début de la construction XIXe siècle
Fin des travaux XXe siècle
Style dominant néogothique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Ville Biarritz
Coordonnées 43° 28′ 58″ nord, 1° 33′ 53″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques
(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Église Sainte-Eugénie
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Église Sainte-Eugénie
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Sainte-Eugénie

L'église Sainte-Eugénie est située à Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle dépend de la paroisse Notre-Dame-du-Rocher qu'elle forme conjointement avec les communautés paroissiales de l'église Saint-Joseph, de l'église Saint-Charles, de l'église Saint-Martin, de la chapelle du Saint-Esprit du Braou et enfin de l'église Sainte-Thérèse de Biarritz. L'église est desservie depuis 2012 par la communauté Saint-Martin, à la demande de Mgr Aillet, évêque de Bayonne.

Description[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Eugénie est placée sous le vocable de sainte Eugénie, patronne de la femme de Napoléon III, l'impératrice Eugénie de Montijo. C'est une église néogothique en pierres grises qui domine le Port Vieux[1].

Sa construction a duré de 1898 à 1903. Auparavant s'élevait à cet endroit la chapelle Notre-Dame-de-Pitié. La construction du clocher a commencé en 1927 et les cloches y furent installées en 1931. L'édifice possède des vitraux exceptionnels de Luc-Olivier Merson[1].

La maquette de bateau en ex-voto est un trois-mâts de guerre armé de canons, à la coque bleue, noire et blanche : La Mathilde[1],[2].

La crypte[modifier | modifier le code]

La crypte abrite la tombe du curé Gaston Larre, premier curé de la paroisse en 1884 et qui avait décidé la modification de la petite chapelle originelle. Aujourd'hui elle accueille des expositions d'art de la ville[1].

Illustrations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :