Église Saint-Bernard de Dijon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église
Saint-Bernard de Dijon
Image illustrative de l’article Église Saint-Bernard de Dijon
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Archidiocèse de Dijon
Début de la construction 1958
Fin des travaux 1959
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Ville Dijon
Coordonnées 47° 19′ 51″ nord, 5° 01′ 10″ est
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne
(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Église Saint-Bernard de Dijon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Bernard de Dijon
Géolocalisation sur la carte : Dijon
(Voir situation sur carte : Dijon)
Église Saint-Bernard de Dijon

L’église Saint-Bernard de Dijon est une église construite dans les années 1950, dans le quartier de Montchapet, situé au nord-ouest de Dijon.

Historique[modifier | modifier le code]

Dès 1932, le terrain fut acheté par le curé de Saint-Bénigne et une chapelle fut installée, sous le vocable de Saint-Joseph, dans une ancienne poudrière datant de 1885[1]. En attendant la construction du vaste édifice actuel, cette chapelle servait temporairement de lieu de culte dans un quartier en expansion n'en possédant pas[2]. Le projet est l'œuvre de l'architecte parisien Alix Sorin et fut réalisé par l'entreprise Perroud, entre 1958 et 1959. La nouvelle et vaste église fut consacrée le par Monseigneur Guillaume Sembel[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Construite sur un grand terrain, laissant la place à des espaces verts et à un vaste parking, la paroisse comprend, outre l'église : le presbytère où réside le curé de la paroisse et une crypte. L'église, dont la voûte s'élève à 23 mètres du sol, peut accueillir plus de 600 personnes[2].

Orgue[modifier | modifier le code]

Il a été réalisé entre 1986 et 1992 par le facteur d'orgues Pierre Saby. L'instrument est composé de : 2302 tuyaux, 35 jeux répartis sur 3 claviers manuels et d'un pédalier.

Crypte[modifier | modifier le code]

La crypte est aménagée dans une ancienne poudrière datant des années 1885, puis transformée en chapelle dès les années 1930. Elle a fait l’objet d’une restauration complète en 1992 : elle est repeinte dans un style roman par Marie-Christine Lorne. Elle a pris le nom de Notre-Dame-d'Ephèse[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]