Église Notre-Dame-de-la-Drèche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Tarn image illustrant les monuments historiques français
Cet article est une ébauche concernant le Tarn et les monuments historiques français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Église Notre-Dame-de-la-Drèche
Église Notre Dame de la Drèche.jpg
Présentation
Type
Style
XIVe siècle, XIXe siècle
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Tarn
voir sur la carte du Tarn
Red pog.svg

L'église Notre-Dame-de-la-Drêche est une église catholique situé dans le Tarn, en France[1],[2],[3].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français du Tarn, sur les communes d'Albi, Cagnac-les-Mines et Lescure-d'Albigeois.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier édifice est construit au XIVe siècle. Pillé à la Révolution française, il est reconstruit en 1859. Les peintures intérieures ont été réalisées par le Père Léon Valette. L'église est classée au titre des monuments historiques le 23 octobre 1995[1]. l'animation spirituelle est depuis confiée aux Pères de la Drêche , Tiers ordre Régulier de saint Francois ( appelés communément Franciscains) . Cette communauté a été missionnaire en Amazonie en particulier au Mato Grosso . Cela a parmi de créer le Musée d'Amazonie de la Drêche, qui se trouve dans les locaux conventuels .

Carillon[modifier | modifier le code]

L'église de Notre-Dame de la Drêche est un des principaux lieux campanaires Tarnais. Son clocher abrite à son premier niveau un carillon de deux octaves chromatiques. Les trente et une cloches, qui composent le carillon manuel, sont reliées au clavier type flamand appelé "clavier coup de poings". Le bourdon (Mi3), et la plus ancienne, a été fondue en Aveyron en 1883. Vingt-cinq cloches viennent de la fonderie Paccard, allant du Mi4 au Mi6, ainsi que de trois cloches de volée rétrograde (La3, Si3, Do#4) et les trois dernières cloches, une en 2010 et deux en 2016 ont été fabriquées à la fonderie Cornille-Havard.

L'instrument est joué tous les dimanches de 16h à 18h, l'accès au clocher est libre et gratuit pendant les horaires d'audition.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notre-Dame-de-la-Drèche vue de nuit