Bernard Bénézet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Bénézet
Villemur-sur-Tarn, St Michel, Abside.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Bernard Bénézet, né à Lagrasse le et mort à Toulouse le , est un peintre et historien de l'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Bénézet naît à Lagrasse. Il est le fils d'Étienne Bénézet et d'Anne Joulia. Formé à l'École supérieure des beaux-arts de Toulouse, il est l'élève d'Hippolyte Flandrin, avec lequel il gardera des liens d'amitié. Il a obtenu le Grand Prix de Paris[Lequel ?][Quand ?] où il est resté jusqu'en 1863. De retour à Toulouse, il peint des nombreuses œuvres pour décorer les églises. Il est également l'auteur d'œuvres profanes.

Il publie en 1875 un discours en prose, Goudelin et Jasmin[1], sur les poètes occitans Pèire Godolin et Jasmin.

Il meurt à son domicile, 40 avenue de Paris (actuelle avenue des États-Unis)[2].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]