Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie
Image illustrative de l’article Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie
Présentation
Culte Catholique romain
Type église paroissiale
Rattachement Diocèse d'Amiens
Début de la construction XIIIe siècle
Style dominant gothique flamboyant
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Villers-sur-Authie
Coordonnées 50° 19′ 03″ nord, 1° 41′ 39″ est
Géolocalisation sur la carte : Somme
(Voir situation sur carte : Somme)
Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Villers-sur-Authie est située dans le village de Villers-sur-Authie dans le département de la Somme, au nord-ouest d'Abbeville.

Historique[modifier | modifier le code]

La première mention de l'existence d'une église à Villers-sur-Authie date de la fin du XIe siècle. La construction de l'église actuelle débuta au XIIIe siècle. Le chœur fut reconstruit au début du XVIe siècle. Au XIXe siècle, on reconstruisit les contreforts en brique. L'église est protégée au titre des monuments historiques : inscription par arrêté du [1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Villers-la place.jpg

De la seconde moitié du XIIIe siècle, il reste le clocher-porche, le portail occidental et certains éléments de la nef. Le chœur reconstruit au XVIe siècle est de style gothique flamboyant. La nef unique est formée de trois travées ; le chœur se termine par une abside polygonale à trois pans, les voûtes à liernes et tiercerons sont ornées de clefs historiées et peintes : Jésus, La Vierge Maris, Joseph, les Rois Mages, la Nativité avec deux anges tenant un calice ou un phylactère, un personnage couronné et un berger, sont représentés.

Les verrières représentent le Jugement dernier et le Léviathan, le Portement de Croix et la Crucifixion (1511-1515) et la Présentation de la Vierge au Temple, les autres scènes de la Passion dateraient du second quart du XVIe siècle, les Sybilles et les donateurs dateraient de 1573[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Seydoux, Églises de la Somme, Paris, Nouvelles Editions latines, 1973.
  • Jean-Charles Capronnier, Christian Corvisier, Bertrand Fournier, Anne-Françoise Le Guilliez, Dany Sandron, Picardie gothique, Tournai, Casterman, 1995 (ISBN 2 - 203 - 62 004 - 8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00116266, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Jean-Charles Capronnier, Christian Corvisier, Bertrand Fournier, Anne-Françoise Le Guilliez, Dany Sandron, Picardie gothique, Tournai, Casterman, 1995 (ISBN 2 - 203 - 62 004 - 8)