Édouard Bonnet-Duverdier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Édouard Bonnet-Duverdier
Édouard Bonnet-Duverdier.png
Bonnet-Duverdier photographié chez Victor Hugo à Jersey, entre 1852 et 1855, par Hugo-Vacquerie.
Fonctions
Député
Rhône
-
Député
Rhône
-
Président du conseil municipal de Paris
Jean-Pierre Outin (d)
Conseiller municipal
Paris
depuis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Père-Lachaise - Division 81 - Bonnet-Duverdier 01.jpg
Tombe au cimetière du Père-Lachaise.

Édouard Bonnet-Duverdier est un homme politique français né le à Cadouin (Dordogne) et décédé le à Paris.

Après avoir participé activement à la Révolution française de 1848, il est proscrit après l'affaire du 13 juin 1849 dite du Conservatoire des Arts et métiers. Il ne rentre en France qu'après le 4 septembre 1870 et devient l'administrateur du journal Le Peuple souverain. Conseiller municipal de Paris en 1874, il est vice-président en 1875 et président du conseil municipal de Paris en 1877. Il est emprisonné après le 16 mai 1877 pour offense au président MacMahon. Alors qu'il est emprisonné, il est élu député du Rhône. Il siège à l'extrême gauche. Il est réélu en 1881.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (81e division)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 79

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :