École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo de l'école supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)

L’École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche[1] (ESENESR) est un service à compétence nationale, fondé par arrêté du 24 août 2011, modifié par arrêté du 1er juin 2015[2], et rattaché à la direction générale des ressources humaines (DGRH)[3] du ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. C'est un organisme de formation de la fonction publique française. L'école est implantée sur la technopole du Futuroscope, à proximité de la ville de Poitiers.

Le ministre de l'éducation nationale annonce le 25 juin 2018 que « l'ESENESR va changer de nom […] pour devenir l’Institut des hautes études de l'éducation et de la formation».

Évolutions[modifier | modifier le code]

Créée en 1990, l'école a connu de multiples évolutions :

  • entre 1992 et 1994, l'école devient Centre Condorcet, puis, par arrêté du 9 mai 1995[4], elle devient l'École supérieure des personnels d'encadrement du ministère de l'éducation nationale (ESPEMEN). Elle forme principalement les inspecteurs et les conseillers d'administration scolaire et universitaire (CASU) qui viennent d'obtenir leur concours ;
  • en 1997, l'ESPEMEN elle est délocalisée à Chasseneuil-du-Poitou, sur le site du Futuroscope, au sein d'un « pôle » de services liés à l'éducation, avec le Centre national d'enseignement à distance et le Canopé (ex Centre national de documentation pédagogique)[5].et devient une sous-direction du ministère de l'éducation nationale, qui a pour mission la formation initiale et continue des personnels d'encadrement et ATOSS ;
  • en 2003, par arrêté du 29 avril 2003, l'École reçoit le nom d'École supérieure de l'éducation nationale[6] (ESEN), service à compétence nationale rattaché à la direction de l'encadrement du ministère de l'éducation nationale ;
  • après le vote de la loi LRU le 10 août 2007 (relative aux libertés et responsabilités des universités)[7], l'ESEN enregistre une nette évolution de son activité "Enseignement supérieur" ;
  • l'ESEN est rattachée en octobre 2010 à la direction générale des ressources humaines, commune aux ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
  • en août 2011, par un arrêté du 24 août[8], modifié par l'arrêté du 1er juin 2015[9], l'ESEN devient l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (l'ESENESR)[10].

Missions[modifier | modifier le code]

Elle est chargée de la conception, du pilotage et de la mise en œuvre de la formation des personnels d'encadrement pédagogiques et administratifs, des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé et des personnels des bibliothèques du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, à l'exception de ceux gérés par le service de l'action administrative et de la modernisation.

L'ESENESR intervient en particulier dans les trois domaines suivants :

  • la formation statutaire ;
  • la formation d'adaptation à l'emploi ;
  • la formation continue

L'ESENESR forme en particulier les personnels de direction du second degré (principaux et proviseurs), les directeurs de Centres d'information et d'orientation, ainsi que les inspecteurs territoriaux, inspecteurs de l'éducation nationale et inspecteurs d'académie - inspecteurs pédagogiques régionaux. Au titre de l'enseignement supérieur, elle contribue à la formation des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé et des personnels des bibliothèques. Elle assure aussi l'adaptation à l'emploi d'autres fonctionnaires accédant à certaines fonctions, comme celles de conseiller de recteur ou de directeur académique des services de l'Éducation nationale (DA-SEN).

Elle reçoit environ neuf mille stagiaires par an, dont un peu moins de la moitié en formation statutaire[11].

  • Consultez les missions et les rapports d'activité de l'école sur son site.

L'ESENESR assure la restauration des stagiaires et leur hébergement.

Au-delà de la formation, l'ESENESR se veut un lieu d'échanges de réflexion, y compris en relation avec les autres parties prenantes. Elle produit et diffuse également des ressources pédagogiques.

Organisation[modifier | modifier le code]

L'ESENESR est rattachée à la direction générale des ressources humaines du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. Elle est dirigée par un directeur qui peut être assisté de quatre adjoints et d'un secrétaire général. Elle comprend un département des formations des personnels de l'encadrement supérieur, de l'enseignement supérieur et de la recherche, un département des formations des personnels de l'enseignement scolaire, un département de l'innovation, de la recherche et du développement numérique et un département des partenariats et des relations extérieures. Consultez l'organigramme de l'école.

Un conseil d'orientation fixe les objectifs et les plans d'activité de l'école. Elle comprend des directeurs d'administration centrale et chefs de services d'inspection, deux recteurs, un représentant de la Conférence des présidents d'université, le directeur de l'INRP, le président du conseil général de la Vienne, le directeur d'une autre école du réseau des écoles du service public et deux personnalités extérieures.

En 2008, elle disposait d'un budget de 4,2 millions d'euros dont 2,3 de crédits de formation[11].

Historique des directeurs[modifier | modifier le code]

•  Joseph Mulet 1997-1999
•  Jean-Michel Bonnard 1999-2002
•  Armelle Moreau 2002-2003
•  Bernard Dizambourg 20032005
•  Jean David 20052007
•  Pierre Polivka 20072011
•  Denis Boullier 2011-2013
•  Jean-Marie Panazol 2013-2018
•  Bénédicte Robert depuis 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR) », sur www.esen.education.fr (consulté le 30 juillet 2015)
  2. [1].
  3. « Direction générale des ressources humaines [DGRH] » (consulté le 30 juillet 2015)
  4. Arrêté du 9 mai 1995.
  5. Arrêté du 29 mai 1997.
  6. Arrêté du 29 avril 2003.
  7. Loi n° 2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités
  8. Arrêté du 24 août 2011.
  9. Arrêté du 1er juin 2015 modifiant l'arrêté du 24 août 2011 portant création de l'Ecole supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
  10. La présentation et l'historique de l'école sur son site
  11. a et b Ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, Projet de loi de finances pour 2008, mission « Enseignement scolaire », p. 279.

Lien externe[modifier | modifier le code]