École royale militaire (ordonnance de 1776)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
École royale militaire
Image dans Infobox.
Claude-Louis-Robert (1707-1778), comte de Saint-Germain.
Présentation
Type
Fondation
Démolition
Localisation
Adresse

Le , une ordonnance de Louis XVI ordonne la création de plusieurs écoles royales militaires en remplacement de celle de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette réforme fait partie de celles voulues par le comte de Saint-Germain, secrétaire d'État à la Guerre sous Louis XVI, dans le but d'offrir aux gentilshommes pauvres la même instruction que celle prodiguée à la noblesse de cour : « ils recevraient la même éducation et les mêmes instructions que les autres pensionnaires. (...) »

En 1793, une loi supprime ces écoles royales.

Liste des écoles[modifier | modifier le code]

Le collège de La Flèche avait déjà été transformé en école préparatoire à l'école militaire de Paris en 1764[1] . En 1776, dix autres établissements devinrent des écoles royales militaires et reçurent les boursiers du roi venus de l'école militaire de Paris et du collège de La Flèche[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k Robert Laulan, Pourquoi et comment on entrait à l'École royale militaire de Paris dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome 4 N°2, Avril-juin 1957. p.149
  2. Dominique Julia et Marie-Madeleine Compère École militaire dans Les collèges français 16e-18e siècle Répertoire 3 - Paris. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 2002. pp. 413-422. (Bibliothèque de l'Histoire de l'Education, 10)
  3. Dominique Julia et Marie-Madeleine Compère 63 EFFIAT, école militaire, collège de plein exercice dans Les collèges français, 16e-18e siècles. Répertoire 1 - France du Midi. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1984. pp. 268-275. (Bibliothèque de l'Histoire de l'Education, 10)
  4. L’école royale militaire de Pontlevoy (1776-1793) par Daniel Porquet, sur http://academie-de-touraine.com.
  5. Cédric Andriot, L’École royale militaire de Pont-à-Mousson, dans C. Andriot, F. Henryot et P. Masson (dir.), Pont-à-Mousson, essor et fastes d'une ville, Haroué, Gérard Louis, 2010.
  6. Dominique Julia et Marie-Madeleine Compère 81 SORÈZE, école militaire, collège de plein exercice dans Les collèges français, 16e-18e siècles. Répertoire 1 - France du Midi. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1984. pp. 608-622. (Bibliothèque de l'Histoire de l'Education, 10)
  7. Denis Guillemin, Thiron, abbaye médiévale, Rémalard-en-Perche, Amis du Perche, , 126 p. (ISBN 2-900122-24-4), p. 86.
  8. Dominique Julia et Marie-Madeleine Compère 07 TOURNON, école militaire, collège de plein exercice dans Les collèges français, 16e-18e siècles. Répertoire 1 - France du Midi. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1984. pp. 696-712. (Bibliothèque de l'Histoire de l'Education, 10)