Yves Laplace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laplace.
Yves Laplace en 1989

Yves Laplace, né le 23 mai 1958 à Genève en Suisse, est un écrivain suisse. Frère du poète Benoît Damon (alias Serge Laplace), il est aussi arbitre de football. Il vit à Bellevue dans le Canton de Genève en Suisse.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Laplace exerça des activités d’enseignant et de critique littéraire.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Yves Laplace a écrit plusieurs pièces de théâtre et des romans, mettant en scène des personnages et discours « déviants ». Yves Laplace participe aux travaux de la revue Furor. Le metteur en scène Hervé Loichemol a monté ses pièces à Paris et à Genève.

L'auteur a aussi écrit au sujet de la guerre en ex-Yougoslavie, pour dénoncer notamment le rôle qu'ont joué les Éditions l'Âge d'Homme dans le relai de la propagande serbe de Slobodan Milošević. Il a aussi écrit sur l'« imposture » de l'ouvrage Voyage hivernal vers le Danube écrit par Peter Handke, où ce dernier dépeint les Serbes comme victimes de la guerre.

Yves Laplace est un grand amateur de Voltaire, et aime glisser des allusions à ce philosophe dans ses œuvres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le garrot, J.C. Lattès, 1977
  • Rien à signaler, Argo, 1977
  • Lahore, J.-C. Lattès, 1978
  • Sarcasme ou un Homme exemplaire, Edilig, 1984
  • Un Homme exemplaire, Éditions du Seuil, 1984
  • Nationalité française, Éditions du Seuil, 1986
  • Fils de perdition, Éditions du Seuil, 1989
  • Staël, ou, La communauté des esprits, (Éditions du Seuil, 1989) Éditions théâtrales, 1992
  • On, Seuil Paris, 1992
  • Feu Voltaire, Théâtrales, 1993
  • Nos Fantômes, Éditions Zoé, 1994
  • La Réfutation, Éditions du Seuil, Paris, 1996.
  • L’Âge d’homme en Bosnie : petit guide d’une nausée suisse, En Bas, Lausanne, 1997.
  • Considérations salutaires sur le désastre de Srebrenia, Seuil, Paris, 1998.
  • L'Usage du football, Éditions Zoé, 1999
  • Mes chers Enfants, Éditions du Seuil, 1985, Éditions Zoé, 1999
  • Les hautes œuvres, Stock, Paris, 2001
  • L'Inséminateur, Sock, Paris, 2001
  • Kennel club, Éditions Comp'Act, 2001
  • Les dépossédés. Bosnie, Liban: inventaire d'après-guerres, coécrit avec Valérie Frey, Stock, Paris, 2001
  • Dits et songes du mur, Centre régional du livre de Franche-Comté, 2002
  • Un Mur cache la guerre, Éditions Stock, 2003
  • L'Homme exemplaire, Stock, 2004
  • L'Original, Stock, 2004
  • Outrages, Éditions Métropolis, 2005
  • Butin, Stock, 2006
  • On, Éditions du Seuil, 1992, Éditions Métropolis, 2006
  • Les Larmes d'Arshavin, Éditions de l'Aire, 2009
  • Guerre et lumières Pièces choisies 1984-2010, Bernard Campiche, 2011
  • La réfutation, préf. de Benoît Damon ; photogr. inédites de Françoise Damon-Laplace ; post-scriptum et dossier critique Édition Texte revu et corrigé, Éditions de l'Aire, 2011

En allemand :

  • Ein vorbildlicher Mann, aus dem Franz. von Markus Hediger ; mit einem Nachwort von Jürg Altwegg, Lenos Verlag, Bâle 1994
  • Eine Mauer versteckt den Krieg, neun Auszüge aus dem ersten Teil des Romans in der deutschen Übers. von Marcel Schwander, C. Linsmayer, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :