Yūichi Nishimura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nishimura.
Yūichi Nishimura
{{#if:
Image illustrative de l'article Yūichi Nishimura
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Naissance 17 avril 1972 (42 ans)
à Tokyo (Drapeau du Japon Japon)
Taille 1,81 m (5 11)
Sport Football
Période pro 2004-
Désignations intracontinentales *
Années Compétition
2007 Coupe de l'AFC (finale aller)
2008 Coupe d'Afrique des nations
Désignations internationales **
Années Compétition
2007 Coupe d'Asie des nations
2007 Coupe du monde des moins de 17 ans (finale)
2009 Coupe du monde des moins de 20 ans
2010 Coupe du monde
2010 Coupe du monde des clubs
2014 Coupe du monde
* Compétitions intracontinentales de clubs.
** Compétition internationale d'équipes nationales.

Yūichi Nishimura (西村 雄一, Nishimura Yūichi?), né le 17 avril 1972 à Tokyo, est un arbitre japonais de football. Il est arbitre FIFA depuis 2004[1].

Lors de la Coupe du monde de football de 2014, Nishimura est au centre d'une vive polémique sur l'arbitrage et vertement critiqué pour ses décisions contestables qui ont influencé le score final lors du match d'ouverture Brésil-Croatie le 12 juin 2014. Lors de la première mi-temps, Neymar inflige un violent coup de coude volontaire sur la machoire de Luka Modric, Nishimura ne lui attribue qu'un carton jaune, Neymar inscrira un doublé après cet évènement. En deuxième mi-temps, alors que le score est de 1-1, il accorde un pénalty controversé au Brésil pour une faute peu évidente de Lovren sur Fred qui permettra au Brésil de prendre les devants. L'Équipe qualifie le pénalty d'imaginaire. Quelques minutes plus tard, il refuse le but égalisateur de la Croatie pour une faute considérée peu évidente voire inexistante d'Olic sur le gardien Julio Cesar. Une décision tout aussi critiquée par les observateurs. Troisième controverse, le but du triplé par Oscar est entaché d'une faute de Ramires sur Rakitić selon les observateurs. Niko Kovač, sélectionneur de la Croatie, aura des propos très durs à son encontre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a officié dans des compétitions majeures[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]