Khalil Al Ghamdi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khalil Al Ghamdi

Khalil Al Ghamdi est un arbitre de football saoudien né le 2 septembre 1970. Il exerce également la profession d'enseignant.

Carrière[modifier | modifier le code]

Khalil Al Ghamdi est arbitre international depuis 2003[1].

Il a officié en tant qu'arbitre pendant les tournois suivants[2] :

Il n'a pas officié pendant la Coupe du monde de football 2006 mais y a tout de même participé en tant qu'arbitre remplaçant au sein d'un groupe dit « de soutien et de développement » pour éventuellement pouvoir suppléer un arbitre titulaire en cas de blessure ou maladie par exemple[3].

Critique[modifier | modifier le code]

Durant la Coupe du monde 2010, il a relativement mal arbitré le match Suisse-Chili, distribuant en tout 9 cartons jaunes et un carton rouge. Les réactions dans la presse furent nombreuses pour le désavouer. L'entraineur suisse, Ottmar Hitzfeld, le qualifiant même d' "arbitre amateur"[4].

Il récidive dans ses mauvaises performances en arbitrant de manière perfectible le match opposant l'Australie et le Japon, comptant pour les qualifications à la coupe du monde 2014, en donnant un carton rouge "au delà de la compréhension" du coach australien Holger Osieck, et en accordant un pénalty "à la surprise des deux équipes"[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des arbitres », sur fifa.com (consulté le 16 avril 2009)
  2. (de) « Profil de Khalil Al Ghamdi », sur weltfussball.de (consulté le 25 juin 2012)
  3. « 23 arbitres de 21 pays », sur fifa.com,‎ 8 mai 2006 (consulté le 16 avril 2009)
  4. « Hitzfeld envoie l'arbitre saoudien à la... plage », sur rts.ch,‎ 21 juin 2010 (consulté le 25 juin 2012)
  5. (en)« Japan and Australia delight in draw », sur uk.reuters.com,‎ 12 juin 2010 (consulté le 25 juin 2012)