Martin Hansson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hansson.
Martin Hansson lors du match Spartak Moscou-MŠK Žilina de Ligue des champions de l'UEFA 2010-2011, le 28 septembre 2010.

Martin Hansson, né le 6 avril 1971 est un arbitre suédois de football. Il habite à Holmsjö en Suède.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pompier de formation, il a commencé l'arbitrage à l'âge de 15 ans. À 30 ans, il obtient l'accord de la FIFA pour arbitrer des matchs internationaux.

Il est principalement connu comme étant l'arbitre ayant validé le but décisif de William Gallas, lors de France-Irlande, match de barrage retour des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, malgré une faute de main de Thierry Henry[1]. Martin Hansson s'est depuis justifié, estimant qu'il était impossible de voir la main, à moins d'être derrière le but[2].

Son arbitrage est une nouvelle fois l'objet de critiques, quelques mois plus tard, lors de la Ligue des champions. Au cours du huitième de finale aller opposant Arsenal et le FC Porto, il siffle un coup-franc indirect dans la surface de réparation de l'équipe d'Arsenal, alors que son positionnement gêne le défenseur Sol Campbell et que le gardien Lukasz Fabianski est en train de se replacer, ce qui permet au FC Porto de marquer le but victorieux[3],[4].

Martin Hansson participa tout de même à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud[5].

Il est également au centre du documentaire The referee[2] de Mattias Löw, qui l'a suivi pendant un an (avant et après le controversé France-Irlande).

Carrière[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Martin Hansson fait sa loi sur le terrain », interview publiée dans Le Monde Magazine, no 39, supplément au Monde no 20336, 12 juin 2010, p. 32-37