Ximena Armas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armas.
Secrets par Ximena Armas.

Ximena Armas, née à Santiago le 29 juillet 1946 (67 ans), est une artiste peintre chilienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ximena Armas Fernández suit d'abord les cours de l’Escuela de Bellas Artes à l'Université du Chili, puis ceux de l'Escuela de Artes à l'Université pontificale catholique du Chili de Santiago où elle est l'élève de Mario Carreño, Eduardo Vilches et Mario Toral. En France depuis 1971, elle suit les cours de l'École nationale supérieure des arts décoratifs et de l'École nationale supérieure des beaux-arts. Résidant à Paris, elle est mariée au peintre français Henri Richelet.

Outre sa participation à des expositions de groupes depuis 1969, elle organise de nombreuses expositions personnelles au Chili et en France.

Œuvre[modifier | modifier le code]

L’oiseau est, chez Armas, la victime première d’une nature outragée ; il n’est souvent présent que par quelques plumes éparses que l’on retrouve disséminées dans ses dessins, pastels et acryliques[1].

Rien n'est révélé dans son œuvre, mais au contraire voilé de rubans, bordé de rideaux, enfoui sous une multitude de pierres. Elle ourle tous ses tableaux de mystère, les habille d'ombre. On est d'emblée frappé par leur étrange composition, faite de rubans à rayures, de plumes ébouriffées ou de petites cabines de plage. Les personnages se cachent ou surgissent sous la forme d'une ombre ou d'une silhouette. L'artiste s'amuse à mettre et remettre en scène les éléments familiers de son univers onirique, maîtrisant totalement l'espace et le saturant de symboles.

Œuvres dans des collections de musées[modifier | modifier le code]

  • Museo Nacional de Bellas Artes, Santiago, Chili :
    • Profonde solitude : peinture acrylique sur toile (130 x 97 cm).
  • Museo de la Solidaridad Salvador Allende, Santiago, Chili :
    • Ensueños : peinture acrylique sur toile (130 x 97 cm).
  • Museo de Arte Moderno, Managua, Nicaragua :
    • No toques : peinture acrylique sur toile (100 x 81 cm).

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Galería Arturo Edwards, Santiago, Chili.
  • 1970 : Galería C.C. Providencia, Santiago, Chili.
  • 1980 : Galerie La Bolée, Anonnay, France.
  • 1982 : « Latino-Américains à Paris », Grand Palais, Paris.
  • 1986 : Galerie Lefor Openo, Saint-Cloud, France.
  • 1987 :
    • Espace latino-américain, Paris.
    • Galerie de la Main de fer, Perpignan, France.
  • 1990 :
    • Galería La Fachada, Santiago, Chili.
    • Galerie Ceibo, Paris.
  • 1996 : Hôtel de Ville, Neufchâteau, France.
  • 1999 : Galería Arte Actual, Santiago, Chili.
  • 2001 : Museo Nacional de Bellas Artes, Santiago, Chili.
  • 2003 : Musée Roybet–Fould, Courbevoie, France.
  • 2006 :
    • Galería Modigliani, Viña del Mar, Chili.
    • Galería Praxis, Santiago, Chili.
  • 2007-2008 : Le Trait d’Union, Neufchâteau, France.

Principales expositions de groupe[modifier | modifier le code]

  • 1969 : « Prix Crav de Peinture », Museo de Arte Contemporáneo, Santiago, Chili.
  • 1972 : « La Peinture chilienne », Unesco, Paris.
  • 1974 : « Grafic 74 », Museo de Arte Contemporáneo, Ibiza, Espagne.
  • 1981 :
  • 1982 : « Chili Vivant », Mexico.
  • 1983 : « Chili-femmes », Espace latino-américain, Paris.
  • 1984 : « Peintres latino-américains », Monaco.
  • 1986 : « Les Figurations de 1960 à nos jours », Musée de Cagnes-sur-Mer, E.B.A. de Besançon, Musée de Carcassonne, Couvent des Cordeliers de Châteauroux, France.
  • 1989 : « Le Musée de l'Amérique latine », Monaco
  • 1990 : « Art chilien d’aujourd’hui », Espace Belleville et Unesco, Paris.
  • 1991 : « Festival international de la peinture », Château-musée de Cagnes-sur-Mer, France.
  • 1995 :
    • « Femmes ibéro-américaines », Junta de Extramadura, Caceres, Espagne.
    • « Présence du Chili en France », Galería Plastica Nueva, Santiago, Chili.
  • 1996 : « Artistes Chiliens en France », Museo de Arte Contemporáneo, Santiago, Chili.
  • 1997 :
    • « Festival des arts 1997 — Dialogue Est-Ouest », Vayolles, Vienne, France.
    • « Persistance du paysage dans la peinture chilienne », Museo de Arte Contemporáneo, Santiago, Chili.
  • 2003 : « Hommage à S. Allende », Centre culturel Robert-Desnos, Ris-Orangis, France.
  • 2004 : « George Sand, interprétations », Couvent des Cordeliers, Châteauroux, France.
  • 2007 : « Santiago Paris Santiago », Galería La Ventana Cemicual, Santiago, Chili.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xuriguera, G., Regards sur la peinture contemporaine. La création picturale de 1945 à nos jours, Paris, Arted,‎ 1983, 255 p. (ISBN 2-85067-064-2).
  • Xuriguera, G., Les Figurations de 1960 à nos jours, Paris, Mayer,‎ 1985, 320 p. (ISBN 2-85-299-013-X).
  • Xuriguera, G., Le Dessin, le pastel, l'aquarelle dans l'art contemporain, Paris, Mayer,‎ 1987 (ISBN 2-85299-004-0).
  • Anonyme, L'Art sous toutes ses formes, Paris, Fus-art,‎ 1993, 86 p. (ISBN 2-908853-31-0).
  • Anonyme, Grand annuaire des arts sur CD-Rom, Paris, France Art Créations,‎ 1996.
  • (es) Rivas-Rivas, J., Artistas Latinoamericanas en París, Caracas, Monte Ávila,‎ 1998, 163 p. (ISBN 980011069-0).
  • (es) article « Unidos en la vida y en el arte » de Carolina Lara, El Mercurio, Santiago, Chili, 11 juillet 2001.
  • (es) article « Desde la Francia con color y cuerpo », El Mercurio de Valparaíso, Viña del Mar, Chili, 23 juillet 2001.
  • Sulic, S. & Restany, P., Le Poids de l'art de l'Amérique latine, Paris, Côté Femmes et Indigo,‎ 2007 (ISBN 2-911571-69-x).

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. Xuriguera, G. 1987. Le Dessin, le pastel, l’aquarelle dans l’art contemporain, Mayer, Paris, p. 58. (ISBN 2-85299-004-0).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :