Willémite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Willemite)
Aller à : navigation, rechercher
Willémite
Catégorie IX : silicates[1]
Willémite et espérite sous lumière UV

Willémite et espérite sous lumière UV
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule brute O4SiZn2Zn2SiO4
Identification
Masse formulaire[2] 222,84 ± 0,04 uma
O 28,72 %, Si 12,6 %, Zn 58,69 %,
Couleur blanc, jaune, vert,
brun rougeâtre, noir
Classe cristalline et groupe d'espace R\bar{3}
Système cristallin trigonal
Réseau de Bravais rhomboédrique
Clivage {010}, {100} - imparfait
Cassure irrégulière, conchoïdale
Échelle de Mohs 5,5
Trait blanc
Éclat vitreux, résineux
Propriétés optiques
Indice de réfraction no = 1,691 - 1,720
ne = 1,719 - 1,730
Biréfringence 0,010 - 0,028 ; uniaxe positif
Fluorescence ultraviolet Oui, sous UV
Propriétés chimiques
Densité 3,9 - 4,2
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La willémite est un minéral de la famille des silicates. De composition Zn2SiO4 (silicate de zinc), elle cristallise dans le système trigonal, son réseau est rhomboédrique, son groupe d'espace R\bar{3}.

Elle fut découverte en 1830 et nommée en l'honneur de Guillaume Ier des Pays-Bas (Willem I en néerlandais). Un gisement remarquable se trouve à Franklin dans le New-Jersey.

La structure consiste en un réseau tridimensionnel de tétraèdres comportant de façon ordonnée deux cations de zinc et de silicium ; elle est classée parmi les nésosilicates dans la classification de Machatski-Bragg, mais parmi les tectosilicates dans la classification de Zoltai.

Très difficile à tailler, la willémite fournit une gemme très rare.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

Sur les autres projets Wikimedia :