Wangen an der Aare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wangen an der Aare
Blason de Wangen an der Aare
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Haute-Argovie
Code postal 3380
N° OFS 0992
Démographie
Population 2 048 hab. (31 décembre 2010)
Densité 392 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 14′ 00″ N 7° 39′ 00″ E / 47.233328, 7.650003 ()47° 14′ 00″ Nord 7° 39′ 00″ Est / 47.233328, 7.650003 ()  
Altitude 423 m
Superficie 523 ha = 5,23 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Wangen an der Aare

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Wangen an der Aare

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Wangen an der Aare
Liens
Site web www.wangen-a-a.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Wangen an der Aare est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Haute-Argovie dont elle est le chef-lieu.

Wangen an der Aare

Géographie[modifier | modifier le code]

La petite ville historique de Wangen an der Aare se trouve sur la rivière Aar, entre Soleure et Olten.

Transports[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Noyau médiéval
  • Pont couvert, construit en 1552
  • Église réformée de la Sainte-Croix et de Sainte-Marie
  • Château de Wangen an der Aare: L’établissement de ce château de bailliage ainsi que de la bourgade de Wangen datent probablement du XIIIe siècle, créés par les comtes von Kyburg[3]. Le château, bâti au nord-est protégeait la traversée de l’Aar ainsi que l’accès à la bourgade.

L’édifice fut rénové complètement entre 1630 et 1687.

  • Musée local

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Château de Kyburg