Elias Lönnrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elias Lönnrot

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Elias Lönnrot

Nom de naissance Elias Lönnrot
Activités linguiste, médecin
Naissance 9 avril 1802
Sammatti
Décès 19 mars 1884 (à 81 ans)
Sammatti
Langue d'écriture finnois

Elias Lönnrot (né le 9 avril 1802 à Sammatti et mort le 19 mars 1884 à Sammatti) est un médecin et écrivain finlandais, auteur, entre autres, du Kalevala et de la Kanteletar, recueils des anciens chants et épopées du peuple finnois.

Biographie[modifier | modifier le code]

La jeunesse[modifier | modifier le code]

Elias Lönnrot naît à Sammatti dans la région d'Uusimaa en 1802. Il commence à étudier à l'Académie impériale du Turku, notamment la médecine, mais aussi le latin, le grec, l'histoire et la littérature[1]. Sa première année d'étude est marqué par l'incendie de 1827, qui ravage plus de la moitié de la ville, dont l'Académie. Celle-ci est alors transférée à Helsingfors, et Lönnrot en sortira diplômé en 1832.

Carrière médicale[modifier | modifier le code]

Il devient médecin dans le district de Kajaani durant une période de famine. C'est cette famine qui avait contraint le précédent médecin au départ, permettant l'établissement d'un jeune médecin comme Lönnrot dans la place vacante. Plusieurs années de mauvaises récoltes avaient fait significativement chuter la population et le cheptel. Lönnrot écrit plusieurs lettres aux autorités pour demander de la nourriture plutôt que des médicaments. Il était l'unique médecin du district pour près de 4 000 habitants, à une époque où les soins médicaux étaient si rares et coûteux que beaucoup s'en remettaient au guérisseur du village et aux remèdes traditionnels.

Botanique[modifier | modifier le code]

L'IPNI lui attribue une abréviation en botanique mais sans plus de précision.

Lönnrot est l’abréviation botanique officielle de Elias Lönnrot.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Travaux de linguiste[modifier | modifier le code]

Lönnrot qui est à l'origine suédophone se prend de passion pour la langue du peuple, le finnois. Il commence à écrire sur la mythologie finlandaise en 1827, et entame vers la même époque, le recueil de fables traditionnelles auprès des paysans[1].

Elias Lönnrot avec sa famille

Il s'absente de longues périodes de son cabinet, et parcourt les campagnes de Finlande, de Laponie et de Carélie, pour compléter ses travaux de collectes. Grâce à ses efforts, il publie plusieurs ouvrages :

  • 1829-1831 : Kantele[2]
  • 1835-1836 : Kalevala
  • 1840 : Kanteletar
  • 1842 : Sananlaskuja, recueil de proverbes
  • 1849 : une seconde édition augmentée du Kalevala
  • 1866-1880 : Finsk-Svenskt lexikon, dictionnaire finnois-suédois.

Reconnu pour son rôle dans la préservation des traditions orales de Finlande, Lönnrot est nommé à la chaire de littérature finlandaise de l'université Alexandre d'Helsingfors. Il meurt le 19 mars 1884 dans sa ville natale de Sammatti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Kalevala - Elias from Sammatti village », Finnish Literature Society (consulté le 1er février 2012)
  2. Le kantele est un instrument de musique traditionnel finlandais

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]