Université Alassane Ouattara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Université de Bouaké)
Aller à : navigation, rechercher
Université Alassane Ouattara
Image illustrative de l'article Université Alassane Ouattara
Nom original Université de Bouaké
Informations
Fondation 1992
Type Université publique
Régime linguistique Français
Localisation
Coordonnées 7° 41′ 11″ N 5° 04′ 00″ O / 7.68642, -5.06669 ()7° 41′ 11″ Nord 5° 04′ 00″ Ouest / 7.68642, -5.06669 ()  
Ville Bouaké
Pays Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Région Vallée du Bandama
Campus Bouaké et Abidjan
Direction
Président Lazare Marcelin Poamé[1]
Chiffres clés
Étudiants 7 630 (au 20 octobre 2012)
Divers
Affiliation Agence universitaire de la Francophonie[2]
REESAO[3]
Site web www.univ-ao.edu.ci

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

(Voir situation sur carte : Côte d'Ivoire)
Université Alassane Ouattara

L'université Alassane Ouattara est une université publique de Côte d'Ivoire.

Historique[modifier | modifier le code]

L'université Alassane Ouattara est issue d'un des centres universitaires créés en 1992 par les pouvoirs publics ivoiriens dans le but de décongestionner l'université nationale de Côte d'Ivoire.

C'est par le décret n° 95/975 du 20 novembre 1995 que le centre universitaire de Bouaké devient une université autonome et prend l'appellation d'« université de Bouaké »[4].

En octobre 2002, suite à la crise politico-militaire ivoirienne, l'université de Bouaké a été délocalisée à Abidjan, la capitale économique du pays[5]. Depuis mi-2011, des négociations sont en cours pour que l'université retourne à Bouaké[6],[7],[8].

Elle restera fermée pour travaux de remise à neuf pendant près de deux ans après la crise ivoirienne de 2010-2011. Elle rouvre ses portes en septembre 2012 après avoir été renommée du nom du président en exercice[9]. L'université est cependant critiquée pour ne pas répondre aux normes requises par le système LMD récemment introduit : les cours dispensés sont uniquement théoriques, et l'infrastructure informatique n'est pas fonctionnelle. Il n'y a de connexion wifi, ni de matériel didactique. Les étudiants doivent ainsi parcourir de longues distances à leurs propres frais pour avoir un accès à Internet pour leurs différents travaux[10].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'université est composée de quatre unités de formation et de recherche (UFR), de trois centres, d'un institut et d'une unité régionale[11],[4] :

UFR[modifier | modifier le code]

  • UFR Communication, Milieu et Société (CMS)
  • UFR Sciences Juridiques, Administratives et Gestion (SJAG)
  • UFR Sciences Économiques et Développement (SED)
  • UFR Sciences Médicales (SM)

Centres[modifier | modifier le code]

  • Centre d'Entomologie Médicale et Vétérinaire (CEMV)
  • Centre de Formation Continue (CFC)
  • Centre de Recherche et de Développement (CRD)

Institut[modifier | modifier le code]

  • Institut Multipolaire d'Études, de Recherche et de Formation en Indicamétrie (MERFI)

Unité régionale[modifier | modifier le code]

  • Unité Régionale d'Enseignement Supérieur de Korhogo (URES) qui est devenue, suite au décret n° 2012-985 du 10 octobre 2012, l'université Péléforo Gbon Coulibaly (UPGC) de Korhogo.

Personnalités liées à l'université de Bouaké[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]