Treze Tílias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Treze Tílias
Blason de Treze Tílias
Héraldique
Drapeau de Treze Tílias
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Santa Catarina Santa Catarina
Langue(s) portugais, allemand
Maire Romeu Luiz Rabuski (PPS) jusqu'en 2012
Code postal 89650-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 49
Démographie
Gentilé trezetiliense
Population 6 342 hab.[1] (11/2010)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 27° 00′ 06″ S 51° 24′ 23″ O / -27.0016667, -51.4063889 ()27° 00′ 06″ Sud 51° 24′ 23″ Ouest / -27.0016667, -51.4063889 ()  
Altitude 796 m
Superficie 18 500 ha = 185 km2
Divers
Fondateur
Date de fondation
Andreas Thaler
1933
Création de la municipalité Loi nº 882 de l'État de Santa Catarina du 29 avril 1963
Localisation
Localisation de Treze Tílias sur une carte
Localisation de Treze Tílias sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Treze Tílias

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Treze Tílias
Liens
Site web http://www.trezetilias.sc.gov.br/

Treze Tílias (ou Dreizehnlinden dans le dialecte allemand local) est une ville brésilienne de l'ouest de l'État de Santa Catarina.

Géographie[modifier | modifier le code]

Treze Tílias se situe par une latitude de 27º 00' 06" sud et par une longitude de 51º 24' 23" ouest, à une altitude de 796 mètres.

Sa population était de 6 342 habitants au recensement de 2010[2]. La municipalité s'étend sur 185 km²[3].

Elle fait partie de la microrégion de Joaçaba, dans la mésorégion Ouest de Santa Catarina.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1930, dans une Autriche en plein marasme économique, le ministre de l'agriculture de l'époque, Andreas Thaler, décida d'immigrer vers le Brésil, accompagné de quelques centaines d'immigrants autrichiens à la recherche de meilleures conditions de vie. Arrivés dans l'intérieur de l'État de Santa Catarina, ils y trouvent un climat tempéré et des terres fertiles, propice à la fondation d'une colonie. Son nom est tiré d'un poème de langue allemande, « Die Dreizehnlinden » (Treze Tílias, en portugais) de Wilhelm Weber.

Culture[modifier | modifier le code]

Venus du Tyrol, les immigrants autrichiens ne se fondirent pas dans la population d'ascendance allemande qui occupait déjà la région. La culture de la ville en garde des caractéristiques typiques des régions tyroliennes.

L'allemand est encore fréquemment utilisé par les habitants, à côté du portugais. L'économie de la ville est principalement basée sur l'agriculture, notamment l'élevage de vaches laitières, l'artisanat à base de bois et enfin le tourisme.

Le Castelinho, résidence du ministre, construite en 1933, abrite aujourd'hui le Musée Municipal Andreas Thaler.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Treze Tílias est voisine des municipalités (municípios) suivantes :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. IBGE
  2. (pt) « Population des municipalités brésiliennes - Résultats du recensement 2010 », Institut brésilien de géographie et de statistiques (consulté le 30 avril 2012)
  3. Institut brésilien de géographie et de statistiques