Théodore Galle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galle.
Théodore Galle (peinture d'Antoine van Dyck)

Théodore ou Theodor Galle, né en juillet 1571 et mort à Anvers en décembre 1633, est un graveur flamand, membre d'une célèbre famille de graveurs.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Fils de Philippe Galle, frère de Cornelius Galle l'Ancien, il poursuit sa formation artistique à Rome en étudiant et en dessinant les monuments antiques. Il rassemble ces œuvres dans un recueil, Imagines ex antiquis marmoribus, numismatibus et gemmis expressae, qui est suivi d'une anthologie gravée à partir de ses propres dessins, Speculum illustrium virginae et Vie de Marie. Il est le père de Joannes Galle (Anvers, 1600 - 1676).

Il est responsable d'une partie des gravures du recueil Nova reperta, publié chez Joannes Galle à partir des cartons de Jan van der Straet. En 1589, il grave "Amerigo Vespucci et l'Amérique", à partir d'un tableau de Jan Van der Straet.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The new Hollstein Dutch & Flemish etchings, engravings and woodcuts (1450 - 1700), Sound and Vision publishers, Rotterdam, 2001

Sources[modifier | modifier le code]