Musée Plantin-Moretus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plantin.
Complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Plantin antwerp 01.jpg
Coordonnées 51° 13′ 06″ N 4° 23′ 53″ E / 51.21829, 4.39816 ()51° 13′ 06″ Nord 4° 23′ 53″ Est / 51.21829, 4.39816 ()  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Subdivision Région flamande, Province d'Anvers, commune d'Anvers
Type Culturel
Critères (ii) (iii) (iv) (vi)
Numéro
d’identification
1185
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 2005 (29e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le musée Plantin-Moretus (Plantin-Moretusmuseum) est un musée belge consacré à l'imprimerie fondée et dirigée au XVIe siècle par Christophe Plantin dont l'entreprise fut continuée par ses descendants directs, dont son gendre Jan Moretus. Le musée est situé sur la Vrijdagmarkt (place du Vendredi) à Anvers.

En 1876, Edouard Moretus vendit l'imprimerie et tout son matériel à la ville d'Anvers. Un an plus tard, en 1877, il était possible de visiter l'imprimerie et la maison d'habitation attenante. En 2002, le musée a été proposé à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui fut actée en 2005. Il est le premier musée à avoir été enregistré sur cette liste.

Outre sa valeur architecturale, le musée contient une importante collection d’objets témoignant des techniques et du travail dans l'imprimerie et maison d’édition la plus prolifique d’Europe à la fin du XVIe siècle. Le bâtiment conserve deux des plus anciennes presses d’imprimerie du monde, une salle de presses du XVIIe siècle ainsi que 90 jeux de caractères complets en plomb, des archives éditoriales couvrant trois siècles d'activité, mais également une très riche bibliothèque (25 000 titres) dont deux bibles de Gutenberg, le seul exemplaire conservé de l'Index Librorum Prohibitorum de l'époque, des mappemondes et des cartes anciennes, ainsi que plusieurs tableaux de Pierre-Paul Rubens qui était un ami de la famille Plantin. L'humaniste Juste Lipse avait son bureau à l'intérieur du complexe.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]