Théâtre dans le théâtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le théâtre dans le théâtre est une pièce dans laquelle, à un moment donné, les comédiens jouent une pièce de théâtre à l'intérieur même de la pièce[1].

Il peut y avoir aussi des « faux » spectateurs, qui sont des comédiens faisant semblant de regarder.

Il y a alors plusieurs niveaux :

  • les spectateurs qui regardent la pièce (pour « de vrai »)
  • les « faux » spectateurs qui sont des comédiens qui jouent des spectateurs assistant au « faux » spectacle
  • les comédiens qui jouent à jouer la (seconde) pièce.

Dans certains cas, la seconde pièce (ou « petite pièce » ) présente une analogie avec la « grande pièce » et l'ensemble est une mise en abyme théâtrale. Par exemple, des personnages ont le même comportement, ou la même personnalité, ou le même problème, etc.

Le métathéâtre est assez semblable, mais est un théâtre qui parle du théâtre, en mettant sous forme de castings, répétitions, débats, coulisses, etc. Mais on ne voit pas le théâtre joué au moment de la représentation.

Cette forme de théâtralité peut également se retrouver à l'Opéra. Notons l'exemple de Pagliacci de Ruggero Leoncavallo : l'histoire repose sur la représentation de commedia dell'arte d'une troupe de théâtre ambulant au cours de laquelle, le comédien, mélangeant l'action de la pièce et la réalité, tue sa femme et l'amant de celle-ci. L'auteur réussit habilement cette fusion, si bien que les spectateurs peuvent parfois avoir du mal à suivre le déroulement des péripéties.


Exemples de pièces[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Forestier, Le Théâtre dans le théâtre sur la scène française du XVIIe siècle, Librairie Droz, 1996, ISBN 978-2-600-00503-6 [1]