Tetrino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tetrino
Тетрино
Image illustrative de l'article Tetrino
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujet fédéral Oblast de Mourmansk
Code OKATO 47 220 000 004
Indicatif (+7) 81559
Démographie
Population 18 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 66° 04′ 05″ N 38° 14′ 36″ E / 66.06806, 38.2433366° 04′ 05″ Nord 38° 14′ 36″ Est / 66.06806, 38.24333  
Altitude 6 m
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1660
Statut Village
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Mourmansk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Mourmansk
City locator 14.svg
Tetrino

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Tetrino

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Tetrino
Sources
Liste des villes de Russie

Tetrino (en russe : Тетрино) est un village de l'oblast de Mourmansk, en Russie, dépendant du raïon de Ter. Sa population s'élevait à 18 habitants en 2010. Il a été fondé par les Pomors au milieu du XVIIe siècle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé sur le littoral de la mer Blanche, au sud-est de la péninsule de Kola, à 229 km au sud-est de Mourmansk et à 4 km à l'ouest de l'embouchure de la Kamenka.

Administration[modifier | modifier le code]

Tetrino dépend du territoire municipal rural de Varzouga dans le raïon de Ter.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au milieu du XVIe siècle, à l’emplacement de l’actuel village existait une raffinerie de sel dépendant du monastère Saint-Nicolas Korelsky.

C’est en 1660 que des habitants Pomors du village de Varzouga, qui se trouve au bord de la Varzouga, sont partis fonder Tetrino. Il y avait cinq familles en 1785 vivant de la pêche. En 1845, les villageois construisent une chapelle de bois dédiée à la sainte Trinité. Le village comprend alors vingt-six foyers. Un navire anglais attaque le village pendant la guerre de Crimée. En 1871, le village comprend cinquante-sept ménages et 401 habitants. L'élevage de bovins et de rennes se développe, tandis que la pêche se fait en mer et dans les cours d'eau environnants. Une école ouvre en 1890. En 1914, il y a déjà 85 ménages et 515 habitants et l'église est élevée au rang d'église paroissiale pour le village et les hameaux des alentours.

Population du village et des hameaux environnants[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1897 1910 2010
1150[1] 1390[2] 18

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Terence Armstrong, Russian Settlement in the North, Cambridge University Press, 2010, p. 44.
  2. Viktor Theodor Homén, East Carelia and Kola Lapmark, Longmans, Green and Co, 1921, p. 32.

Liens externes[modifier | modifier le code]