Raïon de Ter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raïon municipal de Ter
Терский район
Drapeau de Raïon municipal de Ter
Drapeau
Le raïon de Ter dans l’oblast de Mourmansk
Le raïon de Ter dans l’oblast de Mourmansk
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujet fédéral Flag of Murmansk Oblast.svg Oblast de Mourmansk
Statut Raïon municipal
Centre administratif Oumba
Démographie
Population 5 849 hab. (2013)
Densité 0,3 hab./km2
Langue(s) Russe
Géographie
Coordonnées 66° 41′ 00″ N 34° 20′ 00″ E / 66.683333, 34.33333366° 41′ 00″ Nord 34° 20′ 00″ Est / 66.683333, 34.333333  
Superficie 1 930 000 ha = 19 300 km2

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Raïon municipal de Ter

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Raïon municipal de Ter

Le raïon de Ter (en russe : Терский район, Terski raïon), qui doit son nom aux Lapons de Ter, est une subdivision de l'oblast de Mourmansk, en Russie. Son centre administratif est la commune urbaine d'Oumba.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le raïon de Ter couvre 19 300 km2 au sud de l'oblast de Mourmansk et de la péninsule de Kola. Il est limitrophe du raïon de Lovozero à l'est et au nord, du raïon de Kandalakcha à l'ouest, du raïon de Kirovsk et du raïon d'Apatity au nord-ouest et de la mer Blanche au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Oumba est la localité la plus anciennement peuplée de la région. Les villages de la côte de Ter ont été fondés par les Pomors.

Population[modifier | modifier le code]

La population, en baisse, de ce raïon s'élevait à 5 849 habitants en 2013. En 2010, elle était de 6 288 habitants avec 47,4 % d'hommes et 52,6 % de femmes. La localité la plus peuplée est la localité urbaine d'Oumba avec 5 170 habitants en 2013.

Subdivisions territoriales[modifier | modifier le code]

  • Le raïon comprend le territoire municipal urbain d'Oumba avec Oumba et le village d'Olenitsa (20 habitants en 2010) à une soixantaine de kilomètres d'Oumba. Le territoire de l'ancien village de Vostotchnoïe Mounozero qui n'est plus habité et qui se trouve au bord du lac Mounozero dépend aujourd'hui d'Oumba, il est en de même pour Indel à 65 kilomètres d'Oumba.
Vue du village de Varzouga.
  • Le raïon comprend également le territoire municipal rural de Varzouga, avec :
    • le village de Varzouga (371 habitants en 2010), au bord de la Varzouga ;
    • le village de Kouzomen (84 habitants en 2010), à l'embouchure de la Varzouga dans la mer Blanche ;
    • le village de Kachkarantsy (79 habitants en 2010), à 100 km d'Oumba au bord de la mer Blanche ;
    • le village de Tchavanga (87 habitants en 2010), à 165 km d'Oumba à l'embouchure de la Tchavanga dans la mer Blanche ;
    • le village de Tetrino (18 habitants en 2010), à 185 km d'Oumba au bord de la mer Blanche ;
    • le village de Tchapoma (81 habitants en 2010), à l'embouchure de la Tchapoma dans la mer Blanche et à 300 km d'Oumba ;
    • le village de Pialitsa (14 habitants en 2010), à l'embouchure de la Pialitsa dans la mer Blanche et à 300 km d'Oumba ;
    • et enfin le phare Nikodimski (de Saint-Nicodème) avec deux habitants (en 2010) qui se trouve sur la côte entre Tchapoma et Pialitsa.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La région accueille plus de trois mille touristes étrangers par an, surtout à la belle saison pour la pêche sportive au saumon atlantique, ainsi que plusieurs milliers de touristes russes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) D. V. Jirov, V. I. Pojilenko, et alii, Le Raïon de Ter, 2e éd., Saint-Pétersbourg, éditions Nika, 2006, 128 pages (Monuments naturels et attractions touristiques de l'oblast de Mourmansk).

Liens externes[modifier | modifier le code]