Taro Tsujimoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Taro Tsujimoto

Nationalité Drapeau du Japon Japon
Repêc. LNH 183e position au total, 1974
Sabres de Buffalo
Clarence Campbell, président de la Ligue nationale de hockey en 1974, valide le canular de Punch Imlach.

Taro Tsujimoto est un joueur de hockey sur glace imaginaire officiellement sélectionné par la franchise des Sabres de Buffalo lors de la 11e ronde du repêchage amateur de la LNH de 1974[1].

1974 est la première année où les repêchages se font par téléphone, via appel conférence, depuis les bureaux de la Ligue nationale de hockey (LNH) à Montréal[2]. Cette décision est prise dans un contexte de concurrence importante entre la LNH et la ligue rivale, l'Association mondiale de hockey, qui se disputent alors les meilleurs joueurs junior[2]. Elle vise à tenir secret les différents choix de noms de joueurs repêchés.

Le manager des Sabres de Buffalo de l'époque, Punch Imlach, exaspéré par la lenteur du processus de repêchage par téléphone, décide de faire une blague au nez et à la barbe de la LNH, et de son président historique Clarence Campbell. Il invente un joueur japonais de hockey, dont il trouve le nom dans l'annuaire téléphonique de la ville de Buffalo[1]. Quand vient le 11e tour, Imlach sélectionne pour son 183e choix le centre Taro Tsujimoto de la franchise des Katanas de Tokyo, cette dernière n'ayant aucune existence dans la Ligue japonaise de hockey sur glace[1]. La Ligue nationale de hockey officialise sans difficulté le choix, qui est ensuite publié dans les médias, dont le magazine américain de référence en matière de hockey, The Hockey News.

Ce n'est qu'à l'issue du début des entraînements de saison que Punch Imlach révèle la supercherie. La LNH ayant publié officiellement dans ses divers supports la liste de repêchés, il est inutile de déclarer le choix de repêchage invalide.

Le joueur Taro est vite devenu un sujet de plaisanterie pour les supporteurs des Sabres de Buffalo. Pendant des années, « We Want Taro » devient un slogan récurrent des supporteurs. Des chandails (ou maillots de hockey sur glace) portant le nom de Taro Tsujimoto font leur apparition dans le Buffalo Memorial Auditorium, tout comme des banderoles humoristiques commençant par la phrase « Taro Says ... ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Erin Pollina, « The Legend of Taro Tsujimoto », Site Internet des Sabres de Buffalo,‎ 29 juin 2009 (lire en ligne)
  2. a et b « Montréal, la capitale du repêchage », RDS.ca,‎ 24 juin 2009 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]