Symphonie de chambre nº 1 de Schönberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Symphonie de chambre nº 1 de Schönberg opus 9-a en mi majeur est une pièce orchestrale pour quinze instruments solistes du compositeur autrichien Arnold Schönberg. Composée en 1906, elle fut créée sous la direction du compositeur le 8 février 1907 à Vienne par le Quatuor Rosé avec l'ensemble à vents de l'Orchestre philharmonique de Vienne. Schönberg l'a dirigée également à l'occasion du célèbre concert à scandale de 1913, qui incluait aussi les 6 bagatelles pour orchestre op. 9 de Webern ainsi que les Altenberg Lieder op.4 no 2 et 3 de Alban Berg. En 1935 le compositeur en a fait une transcription pour grand orchestre opus 9-b, qui sera créée à Los Angeles sous la direction de l'auteur. L'œuvre est en un seul mouvement divisé en cinq parties.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Exposition
  2. Scherzo
  3. Développement
  4. Adagio
  5. Finale

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Guide de la musique symphonique, F.R. Tranchefort, dir. éd. Fayard Paris 1986 p.683