Swellendam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Swellendam
Image illustrative de l'article Swellendam
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
District Overberg
Municipalité Swellendam
Maire Nicholas Myburgh (DA)
depuis 2011
Démographie
Population 28 075 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 34° 02′ 00″ S 20° 26′ 00″ E / -34.033333, 20.433333 ()34° 02′ 00″ Sud 20° 26′ 00″ Est / -34.033333, 20.433333 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Swellendam

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Swellendam

Swellendam est la 3e plus ancienne ville d'Afrique du Sud après Le Cap et Stellenbosch. Elle est située dans la province du Cap-Occidental à 220 km à l'est de la ville du Cap. Elle également le siège de la municipalité homonyme.

Démographie[modifier | modifier le code]

La ville de Swellendam est composée principalement de 50,3 % de blancs et de 38,9 % de coloureds. Les noirs ne représentent que 9 % des habitants de la ville.

La langue maternelle des habitants est l'afrikaans (90,1 %).

Historique[modifier | modifier le code]

Rothman House (1834), maison d'architecture cape-dutch de Swellendam

Les premiers habitants de la région étaient des Khoikhoi avec qui les premiers explorateurs commercèrent dès le XVIIe siècle.

La ville de Swellendam fut fondée en 1746, au pied du massif de Langeberg, dans la colonie du Cap. Son nom est la contraction des patronymes du gouverneur du Cap, Henrik Swellengrebel et de son épouse Ten Damne.

Swellendam était alors considérée comme le dernier avant-poste de la civilisation à la frontière est de la colonie du Cap et la porte d'entrée terrestre vers les terres intérieurs de l'Afrique du Sud. Elle reçut notamment la visite des explorateurs et voyageurs François Le Vaillant (1781) et William John Burchell (1815).

En 1795, les citoyens de Swellendam se révoltèrent contre l'administration de la compagnie néerlandaise des Indes orientales et érigèrent la ville en république sous la présidence d'Hermanus Steyn qui est alors le premier à porter le titre de président d'Afrique du Sud.
L'occupation du Cap par les Britanniques mit fin rapidement à cette éphémère indépendance.

Suite à la colonisation progressive des terres intérieures, Swellendam perdit sa fonction de poste avancée de la civilisation pour devenir un lieu de passage terrestre obligé vers les territoires du nord et de l'est.

Elle devint au XXe siècle une région agricole fertile et un centre touristique important.

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Bien que ravagée par un incendie en 1865 et bouleversée par les réaménagements des années 1970, la ville conserve un patrimoine architectural important et intéressant comme la Dutch Reformed Church (1913) de style hollandais, baroque, gothique et byzantin, le complexe du Drostdy (1747) et l'ancienne ferme Zanddrift.

Galerie[modifier | modifier le code]