Robertson (Cap-Occidental)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robertson
Image illustrative de l'article Robertson (Cap-Occidental)
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
District Cape Winelands
Municipalité Langeberg
Démographie
Population 18 341 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 33° 29′ S 19° 32′ E / -33.48, 19.53 ()33° 29′ Sud 19° 32′ Est / -33.48, 19.53 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Robertson

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Robertson

Robertson est une ville de la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud. Connue comme la vallée des vignes et des roses, elle fut fondée en 1853 et nommée en hommage à William Robertson, un prédicateur écossais de l'église réformée néerlandaise.

Climat[modifier | modifier le code]

La région de Robertson est située à l'intérieur des terres. C'est une zone où le climat est chaud et sec. Toutefois, le relief prémontagneux assure des températures nocturnes fraîches qui sont les plus basses de la province du Cap-Occidental.

Historique[modifier | modifier le code]

Située dans la vallée fertile de Robertson, la ville est à l'origine, et jusqu'à la seconde Guerre des Boers, un centre agricole et un centre industriel où sont construits les wagons de chemin de fer de la colonie du Cap.

À la suite de la délocalisation de nombreuses industries vers les anciennes républiques boers, Robertson se spécialisa dans l'élevage d'autruche jusqu'à l'effondrement du marché au lendemain de la Première Guerre mondiale. Les éleveurs se reconvertirent alors dans la viticulture et l'agriculture.

Le tourisme se développa alors que plusieurs édifices étaient inscrits au patrimoine national (South African National Monuments) comme la Pink Church (1859), le musée de la ville (1860), la maison de style Edwardienne au 12 de la rue Piet Retief (1904), la maison de style Victorien du 59 Van Reeneen Street (1914) et la maison à poudre à canon. L'industrie viticole participa également au développement toutistique de la vallée.

Industrie viticole[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]