Stade d'Anoeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade d'Anoeta
{{#if:
UEFA
UEFA Nuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svg
Généralités
Nom complet Estadio Municipal de Anoeta
Adresse Saint-Sébastien
Coordonnées 43° 18′ 05″ N 1° 58′ 25″ O / 43.301378, -1.973617 ()43° 18′ 05″ Nord 1° 58′ 25″ Ouest / 43.301378, -1.973617 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 13 août 1993
Utilisation
Clubs résidents Real Sociedad
Propriétaire Ville de Saint-Sébastien
Administration Sociedad Privada Municipal Anoetako Kiroldegia
Équipement
Surface Pelouse naturelle
Capacité 32 076
Dimensions 105 × 70

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Stade d'Anoeta

Géolocalisation sur la carte : Pays basque

(Voir situation sur carte : Pays basque)
Stade d'Anoeta

Le stade d'Anoeta est une enceinte sportive d'Espagne, située à Saint-Sébastien, dans le Pays basque. Il est le domicile du club de football de la ville, la Real Sociedad. Construit en 1993, le stade a une capacité de 32 076 places.

Doté d'une piste d'athlétisme, ce stade est multi-fonctionnel, capable d'accueillir des épreuves d'athlétisme et des concerts.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade d'Anoeta a été construit pour remplacer le Stade municipal d'Atocha (inauguré en 1913). Il a été inauguré le 29 juillet 1993 à l'occasion des Championnats d'Europe junior d'athlétisme[1] et a reçu son premier match de football le 13 août, une rencontre amicale entre la Real Sociedad et le Real Madrid, dans lequel Loren[2] a marqué le premier but de l'histoire du stade. Ce jour-là a eu lieu la festivité d'inauguration, appelée Kaixo Anoeta (« salut Anoeta » en basque), dans lequel on a placé dans le centre du terrain un morceau de gazon provenant du stade d'Atocha. Il y a eu également des concerts de Luz Casal, Oskorri[3] et Javier Gurruchaga avec son Orchestre Mondragón[4].

Sa construction a été financée par la mairie de Saint-Sébastien, la Députation forale du Guipuscoa et la Real Sociedad et le stade est géré par la Sociedad Privada Municipal Anoetako Kiroldegia.

Des artistes mondialement connus comme les Pink Floyd (1994[5]), U2 (2005[6]), Depeche Mode (2006[7]), The Rolling Stones (2007[8]) et Bruce Springsteen (2008[9] et 2012[10]) ont donné des concerts dans ce stade.

En 1995, le stade accueille le Concert pour la Paix[11] auquel ont pris part l'Orfeón Donostiarra, Séptimo Sentido, l'Orquesta Mondragón, Cómplices, Nacho Cano, Imanol, Andres Calamaro, Gorka Knörr, Marina Rossell et Urko.

En 1997, l'Orfeón Donostiarra, pour fêter son premier siècle d'existence, a offert un concert avec Mikel Laboa au stade[12].

En 1998, Anoeta a accueilli, en même temps que quatre autres stades basques, reliés entre eux par l'image et le son en direct via satellite, la fête basque de Bai euskarari[13].

Anoeta reçoit, en outre, depuis 2005, les principales rencontres de rugby à XV disputées par le Biarritz olympique et l'Aviron bayonnais lors de certains matchs du Top 14 et de la Coupe d'Europe (Heineken Cup ou H Cup). En 2010, il a accueilli la demi-finale de la H Cup entre le Biarritz olympique et le Munster Rugby avec 30 900 spectateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dates sur le stade (diariovasco.com)
  2. Lorenzo Juarros García (Mambrillas de Lara, province de Burgos, communauté autonome de Castille et León, 7 octobre 1966) est un ancien joueur de football espagnol. Il a été connu par le surnom de Loren. Il a joué aux postes d'attaquant et de défenseur central dans plusieurs clubs de la Première division espagnole pendant 16 saisons (entre 1986 et 2002).
  3. Oskorri est un groupe de musique folk basque, formé à Bilbao au début des années 1970. Son premier album, publié en 1976, rend hommage aux poèmes de Gabriel Aresti. Le nom du groupe, en euskara, signifie « la tombée du jour rouge ».
  4. Corazón Txuri Urdin, « PARTIDOS INOLVIDABLES Real Sociedad 2 - Real Madrid 2 (93-94) », 13 août 2008.
  5. « Pink Floyd comienza su gira española en San Sebastián ante 30.000 espectadores », El País, 26 juillet 1994.
  6. « 40.000 personas vibran en San Sebastián con U2 », El País, 10 août 2005.
  7. « Anoeta vibró con Depeche Mode », El Diario Vasco, 23 juillet 2006.
  8. « Los Rolling Stones 'conquistan' Anoeta en su primer concierto en San Sebastián », elmundo.es, 25 juin 2007.
  9. « El 'Boss' conquista Anoeta », CADENASER.com, 16 juillet 2008.
  10. « El Boss vence a la crisis », El País, 1er juin 2012.
  11. « 18.000 personas reclaman en el Concierto por la Paz el fín de la violencia en Euskadi », El País, 25 juin 1995.
  12. « Mikel Laboa vuelve con el Orfeón en el homenaje que hoy le rinde la Quincena », El País, 5 août 1999.
  13. « Más de 120.000 personas dicen sí al euskera en la mayor gala en favor de la lengua vasca », El País, 27 décembre 1998.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Estadio Municipal de Anoeta » (voir la liste des auteurs)