Société des républicaines révolutionnaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Société des républicaines révolutionnaires, fondée en mai 1793 par Pauline Léon et Claire Lacombe, et interdite l'automne suivant par le gouvernement révolutionnaire, est un groupe révolutionnaire exclusivement féminin, aux revendications sociales et féministes.

« en quelque sorte la section féminine du mouvement des Enragés », selon Daniel Guérin, La lutte des classes, 1946

Références[modifier | modifier le code]

  • Marie Cerati, Le club des citoyennes républicaines révolutionnaires, Paris, éd. sociales, 1966