Sarah Storey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sarah Storey Swimming pictogram white.png
Informations
Période active 1992-2004
Nationalité Britannique
Naissance 26 octobre 1977 (37 ans)
Palmarès
Jeux paralympiques 5 8 3
Sarah Storey
Image illustrative de l'article Sarah Storey
Informations
Nom Sarah Storey
Principales victoires
Jeux paralympiques : 6 médailles d'or

Championnats du monde de cyclisme handisport : 14 médailles d'or, 3 d'argent, 2 de bronze

Coupe du monde de cyclisme sur piste (valides) : 2 médailles d'or en équipe

Dame Sarah Storey DBE, née Sarah Bailey le 26 octobre 1977[1], est une athlète britannique, onze fois championne paralympique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premiers Jeux (1992-1996)[modifier | modifier le code]

Née avec une déformation qui rend sa main gauche inutilisable[2], elle prend part à ses premiers Jeux paralympiques lors des Jeux de Barcelone en 1992, en natation, à l'âge de 14 ans. Elle prend part à six épreuves individuelles dans la catégorie S10 (celle des handicaps physiques les moins lourds), et à deux épreuves de relai en équipe. Elle remporte deux médailles d'or (100m dos, avec un record du monde en 1:15.09, et 200m medley, avec un record du monde en 2:39.32), trois médailles d'argent (400m nage libre, 4x100 relai nage libre, 4x100m relai medley) et une de bronze (100m nage libre). Aux Jeux d'Atlanta en 1996, l'équipe de relais britannique dont elle fait partie ne monte pas sur le podium, mais Sarah Bailey obtient une médaille dans chacune de ses cinq épreuves individuelles : elle reporte trois médailles d'or (100m dos, 100m brasse, et 200m medley avec un nouveau record du monde en 2:38.38), une d'argent (400m nage libre) et une de bronze (100m nage libre). Ce seront ses derniers titres paralympiques en natation[2],[1],[3].

En 1998, elle est nommée membre de l'Ordre de l'Empire britannique (MBE)[1]. En 1999, elle obtient une licence d'éducation physique et de physiologie de l'exercice physique à la Leeds Metropolitan University[1].

Jeux paralympiques 2000-2004[modifier | modifier le code]

Aux Jeux paralympiques d'été de 2000 à Sydney elle prend part à six épreuves de natation (quatre individuelles et deux en relai), mais obtient "uniquement" deux médailles d'argent (100m dos, et 4x100 relai medley). Tenante du titre en 100m dos depuis 1992, elle est battue par l'Américaine Karen Norris ; au 200m medley, où elle est également tenante du titre depuis 1992, elle termine quatrième, battue de plus de dix secondes par la Canadienne Jessica Sloan. Aux Jeux d'Athènes en 2004, elle obtient deux médailles d'argent (100m brasse, 200m medley) et une de bronze (100m nage libre)[3].

Peu après les Jeux de 2004, une infection auriculaire la contraint d'interrompre temporairement son entraînement dans le bassin, et elle s'intéresse au cyclisme handisport[1]. En 2005, elle rejoint l'équipe nationale britannique, et remporte ses premières médailles : trois d'or et une d'argent aux Championnats d'Europe. Aux Championnats du monde de cyclisme handisport de 2006, elle remporte une médaille d'or et une de bronze sur piste, et deux médailles d'argent sur route. Elle réitère cette performance sur piste aux Championnats du monde de 2007[2]. Cette même année, elle épouse Barney Storey, guide valide pour cyclistes aveugles ou malvoyants aux Jeux paralympiques[4]. De 2009 à 2012, elle remporte douze médailles d'or et une d'argent aux Championnats du monde de cyclisme handisport ; elle remporte aussi deux médailles d'or par équipe en Coupe du monde de cyclisme sur piste en 2011, parmi les valides[2],[5].

Jeux paralympiques 2008[modifier | modifier le code]

Aux Jeux paralympiques d'été de 2008 à Pékin, elle prend part à deux épreuves de cyclisme sur piste et une sur route. Sur route, dans l'épreuve de contre-la-montre individuel catégorie LC1-2/CP4 (qui regroupe divers handicaps), elle obtient la médaille d'or en 37:16.65. Sur piste, elle est cinquième au 500 m contre-la-montre LC1-2/CP4, mais remporte la médaille d'or en poursuite individuelle LC1-2/CP4, battant l'Américaine Jennifer Schuble en finale. (Elle franchit la ligne d'arrivée plus de vingt-six secondes avant son adversaire, mais Schuble étant bien plus lourdement handicapée que Storey, le chrono de l'Américaine est ramené à tout juste deux centièmes de seconde derrière la Britannique.)[6] En 2009, elle est faite officier de l'Ordre de l'Empire britannique (OBE)[1].

Elle est, avec l'archère Danielle Brown, l'une des deux premières athlètes handisport qualifiées au mérite parmi les valides dans la délégation anglaise aux Jeux du Commonwealth, lors des Jeux de 2010 à Delhi[1]. Elle prend part à l'épreuve de poursuite individuelle 3km sur piste ; battue par la Néo-Zélandaise Jaime Nielsen, elle se classe sixième sur treize[7].

Suite à ses résultats en équipe lors de la Coupe du monde de cyclisme sur piste en 2011 (valides), elle est l'une des cinq cyclistes britanniques féminines considérées pour les trois places de l'épreuve de poursuite en équipe aux Jeux olympiques de Londres (pour les valides), mais elle n'est finalement pas parmi les trois retenues. Elle aurait été la première cycliste handisport à se qualifier parmi les valides aux Jeux olympiques[8].

Jeux paralympiques 2012[modifier | modifier le code]

Aux Jeux paralympiques d'été de 2012 à Londres, elle prend part à quatre épreuves de cyclisme individuelles, catégorie C5 (pour handicaps physiques les moins lourds), et obtient l'or à chacune d'entre elles. En poursuite individuelle sur piste (3km), en finale, elle rattrape son adversaire, la Polonaise Anna Harkowska, avant la mi-parcours, obtenant ainsi la première médaille d'or du Royaume-Uni à ces Jeux[9]. Elle remporte ensuite le 500 m contre-la-montre sur piste en 36,997 s, le contre-la-montre sur route en 22:40.66, et l'épreuve sur route en 1:40:36[10]. Avec ses onze médailles d'or et vingt-deux médailles au total au cours de sa carrière, elle est alors décrite comme « la plus grande athlète britannique des Jeux paralympiques modernes »[11]. La Royal Mail produit quatre timbres à son effigie pour célébrer ses quatre titres paralympiques à Londres, et repeint en or quatre de ses célèbres boites postales rouges à travers le pays[12].

En janvier 2013, elle est nommée Dame commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique[13].

Tentative de record de l'heure (2015)[modifier | modifier le code]

En décembre 2014, elle annonce vouloir battre le record de l'heure cycliste le 28 février 2015 au Lee Valley VeloPark de Londres[14].

Palmarès en cyclisme sur piste[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Championnats de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Palmarès en cyclisme sur route[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :