Saison 4 de Damages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 4 de Damages

Série Damages
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Audience Network de DirecTV
Diff. originale 13 juillet 201114 septembre 2011
Nb. d'épisodes 10

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la quatrième saison de la série télévisée Damages.

Généralités[modifier | modifier le code]

La saison 4 est faite sur le même concept que les trois saisons précédentes : l'intrigue principale se déroule dans le passé et le récit de cette intrigue est entrecoupé de flashforwards révélant la situation des personnages trois mois plus tard.

Entre la fin de la saison 3 et le début de la saison 4, trois ans se sont écoulés. Comme toutes les autres saisons, l'intrigue se base sur une affaire réelle, ici l'affaire de la compagnie militaire privée Blackwater.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages réguliers[modifier | modifier le code]

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Dommages de guerre[modifier | modifier le code]

Titre original
There's Only One Way to Try a Case
Numéro
40 (4-01)
Première diffusion
Scénario
Todd A. Kessler, Glenn Kessler, Daniel Zelman
Réalisation
Todd A. Kessler
Audiences
Résumé
Trois ans ont passé depuis la discussion à la villa de Patty. Ellen travaille désormais dans un cabinet d'avocats où elle ne parvient pas à monter un dossier par elle-même mais elle a une piste avec High Star Security, une société militaire privée quasi-intouchable ; mais quand Ellen retrouve un camarade de lycée, Chris Sanchez, ancien engagé chez High Star détruit par sa dernière mission, elle veut tenter un procès. Patty le lui déconseille.

La grande avocate, de son côté, gère toujours ses affaires d'une main de fer, dont une affaire impliquant une société pharmaceutique française ayant mené une campagne de tests douteuse, tout en étant une grand-mère très stricte pour sa petite-fille, Catherine, la fille de Michael, qui a disparu depuis la naissance de son enfant. Trop occupée, Patty ne veut rien lâcher pour trouver la nurse idéale — les candidates sont nombreuses. Finalement, elle engage Huntley, devenu détective privé, pour retrouver Michael. Ellen cherche encore à convaincre Chris de se confier pour tenter le procès, mais il ne peut rien révéler, seulement que sa dernière mission était illégale et a coûté la vie à toute son unité. Il se confie plutôt à Anthony Carter, un homme de High Star. Quand le directeur de la firme, Howard Erickson, apprend l'état de Sanchez, il le confie à un de ses psychiatres, mais son homme de main, Jerry Boorman, préfère s'occuper de lui, ce à quoi Erickson s'oppose pendant un premier temps, jusqu'à ce que le congrès refuse de négocier pour renouveler son contrat avec le gouvernement. Cependant, Patty Hewes commence à s'intéresser à Erickson.

Flashforward
Un homme est retenu captif, cagoulé et menotté. Il tient dans ses mains un médaillon identique à celui de Chris Sanchez, celui de son unité. Il est nourri par un jeune garçon arabe, qui s'éclipse quand un des ravisseurs entre dans la pièce avec une machette. Plus tard, l'homme est vu massacré ; Ellen arrive et s'effondre en larmes devant la scène.

Épisode 2 : Ingratitudes[modifier | modifier le code]

Titre original
I've Done Way Too Much for This Girl
Numéro
41 (4-02)
Première diffusion
Scénario
Nancy Fichman et Jennifer Hoppe-House
Réalisation
Todd A. Kessler
Résumé
Ellen reste déterminée à poursuivre High Star en justice, mais son cabinet l'abandonne après lui avoir annoncé que le cas était accepté ; devant la lâcheté de ses employeurs, elle pense poursuivre le dossier seule, mais Patty la convainc qu'il s'agit d'une idée qui pourrait ruiner sa carrière et mettre sa vie en danger. Ellen pourrait utiliser les ressources du cabinet Hewes, cependant elle se refuse à être à nouveau redevable envers Patty.

Il faudra qu'Ellen se fasse violemment interpeller dans la rue pour que Patty lui propose finalement d'elle-même son aide. Erickson et Boorman, inquiets des relations de Chris Sanchez avec l'avocate Ellen Parsons, cherchent un moyen pour le faire taire, d'autant qu'il est totalement paniqué depuis l'explosion du bureau de son psychiatre. Peu après, il est pris pour cible dans la rue, et Boorman retrouve l'homme responsable : un afghan envoyé par un mullah pour éliminer le soldat américain qui a tué son frère. Sanchez repart aussitôt en Afghanistan pour régler cette affaire, abandonnant Ellen. En réalité, les deux parties ont monté un stratagème : les agresseurs d'Ellen sont d'anciens amis de lycée qui lui ont rendu service, et Boorman a monté l'histoire du mullah de toutes pièces pour envoyer Sanchez loin des États-Unis.

Flashforward
À la toute fin de l'épisode, on voit pendant quelques secondes un homme se faire torturer, son visage n'est visible qu'un très court instant, ne permettant pas de savoir de qui il s'agit.

Épisode 3 : Manque de loyauté[modifier | modifier le code]

Titre original
I'd Prefer My Old Office
Numéro
42 (4-03)
Première diffusion
Scénario
Jason Wilborn
Réalisation
Nick Gomez
Résumé
Résolu à mener le dossier jusqu'au bout, Ellen, grâce aux moyens du cabinet Hewes, parvient à obtenir un interrogatoire de Chris en vidéo-conférence devant un juge. Elle demande aussi à Patty de rencontrer Erickson à sa place. Savoir Patty Hewes impliquée même de loin dans l'affaire inquiète grandement Erickson, mais Boorman se veut plus pragmatique.

En attendant l'interrogatoire, Chris et Patty mènent leurs enquêtes. Le militaire découvre que la mission qui l'a fait revenir en Afghanistan est pure invention de High Star, et l'avocate retrace le parcours de son fils durant les trois dernières années : après avoir volé une voiture à un ami, il est parti pour Boston retrouver des amis, avant de devenir sans domicile fixe puis dealer de drogue dans des boîtes de nuit. Quand elle croit revenir bredouille, elle ignore que son fils est de retour. Le jour de l'interrogatoire, Ellen ne peut qu'écouter les mensonges de Chris, contraint par son supérieur sous peine de tuer un ami afghan ; après l'interrogatoire, Chris est fait prisonnier et son ami est tué. Trois jours plus tard, un Afghan s'installe dans un appartement et commence à prier après avoir noté sur une carte l'emplacement des bureaux de Hewes et associés.

Épisode 4 : Paix sur la terre[modifier | modifier le code]

Titre original
Next One's on Me, Blondie
Numéro
43 (4-04)
Première diffusion
Scénario
Joe Weisberg
Réalisation
Timothy Busfield
Résumé
Noël approche. Patty met en attente une affaire pour se consacrer à Ellen et au dossier High Star, qui connait un rebondissement : Nasim Marwat, le fils du contact de Chris en Afghanistan, est venu aux États-Unis rencontrer Ellen. Les quelques informations qu'il donne laissent à penser que High Star mène des opérations d'extraction de terroristes afghans ; elles obtiennent aussi un sigle, D.D. Devant la tournure que prend l'affaire, Patty reprend contact avec William Herndon, un avocat destitué du barreau devenu alcoolique mais qui pourrait avoir des contacts à Washington.

Quand Boorman l'apprend, il attend d'Erickson qu'il fasse tout pour obtenir un nom. Ce dernier se refuse à faire torturer un de ses hommes, préférant laisser faire A.C. Boorman utilise un de ses contacts pour le retrouver de son côté, et y parvient, mais au moment où il le prend en filature, l'avocat de High Star surgit pour lui demander des comptes à propos de l'opération D.D. Devant l'urgence et les risques, Erickson se résout à faire torturer Chris Sanchez pendant qu'il fait un discours dans son église. Alors qu'Ellen retrouve Nasim qui se sait maintenant menacé, Patty obtient les informations qu'elle voulait de Herndon : D.D. désigne Dust Devil, une opération secrète menée par la CIA.

Flashforwards
Le détenu est forcé de regarder l'homélie faite par Erickson, à propos du sacrifice nécessaire pour la paix.

Épisode 5 : L'effet d'une bombe[modifier | modifier le code]

Titre original
We'll Just Have to Find Another Way to Cut the Balls Off of This Thing
Numéro
44 (4-05)
Première diffusion
Scénario
Nancy Fichman et Jennifer Hoppe-House
Réalisation
David Tuttman
Résumé
Grâce au témoignage de Nasir et l'extrait de document de la CIA, Patty et Ellen ont de quoi monter un dossier solide. Cette nouvelle inquiète fortement Erickson et Boorman, qui vont chacun de leur côté chercher un moyen d'empêcher le procès, en contactant les bonnes personnes. Patty est quelque peu distraite de l'affaire par les soucis de santé de sa petite-fille, dont les médecins ne parviennent pas à diagnostiquer correctement ce dont elle souffre.

Boorman, grippé, confie à l'un de ses hommes la fabrication d'une bombe ainsi qu'une tâche secrète pendant qu'Erickson fait chanter son contact au ministère de la Défense afin qu'il censure les documents de l'affaire Dust Devil, ce qui les rend inutilisables au procès. Ellen est énervée, mais Patty croit dans la valeur du témoignage de Nasir. Cependant, quelques jours plus tard, Boorman dépose la bombe dans un bus où se trouve également Ellen, et les preuves pointent vers Nasir (des poils de barbe fraîchement rasés sont retrouvés sur la bombe). Nasir est accusé de terrorisme et le dossier s'effondre, mais Patty a d'autres soucis : il y a une chance sur 36 que sa petite-fille ait une leucémie.

Épisode 6 : Tous les moyens sont bons[modifier | modifier le code]

Titre original
Add That Little Hopper to Your Stew
Numéro
45 (4-06)
Première diffusion
Scénario
Jason Wilborn
Réalisation
Timothy Busfield
Résumé
Nasim est détenu et soupçonné de terrorisme, et se retrouve donc isolé dans sa cellule. Son seul contact humain est un des gardiens, d'origine iranienne.

Ellen est résolue à le faire libérer, mais se sachant observée par la CIA (et Boorman), elle monte un plan avec Herndon : lors d'un faux rendez-vous dans un parc entre Patty et Ellen, l'ex avocat prend des photos des personnes présentes, espérant repérer celui qui les traque. L'étape suivante consiste à montrer les photos à Nasim, mais Boorman sait qu'il doit lui faire quitter le pays. Pour cela, il appelle son contact de la CIA, qui change l'inculpation de terrorisme à immigration illégale, retardant les procédures et barrant le chemin aux avocates, résolues. Dans leur vie privée, les deux femmes s'interrogent : à peine a-t-elle appris que Catherine n'a rien que Patty vient de voir resurgir Michael, qui veut voir sa fille, et Ellen parle mariage avec Sean, lui rappelant de vieux souvenirs de David. Boorman prend le risque de rencontrer Nasim en personne pour lui faire comprendre qu'il doit quitter le pays au plus vite sans qu'il ne parle aux avocates. Là, il est reconnu par le gardien de prison, qui en informe aussitôt Ellen Parsons ; elle a un visage mais pas de nom. Loin de tout cela, Erickson n'hésite pas à faire pression sur un ami proche, en utilisant ses contacts pour envoyer le fils de son ami vers l'Afghanistan, afin qu'il lui cède un terrain. Et à des kilomètres, en Afghanistan, Chris Sanchez est toujours enfermé sans contact humain. Mais Ellen ne l'a pas oublié et veut utiliser un journaliste intéressé par l'action en justice contre High Star pour le retrouver. Patty décide, en voyant le train de vie de son fils, lui refuse toute visite de sa fille. En réponse, il l'incite à comparaître pour négocier la garde de la fillette.

Flashforwards
Ellen pleure le mort, quand le garçon qui apportait à manger au détenu s'approche d'elle sans mot dire.

Épisode 7 : En quête de révélations[modifier | modifier le code]

Titre original
I'm Worried About My Dog
Numéro
46 (4-07)
Première diffusion
Scénario
Josh Payne
Réalisation
Glenn Kessler
Résumé
Depuis un mois que Chris Sanchez est détenu, Erickson et Boorman s'interrogent sur ce qu'ils doivent prendre : le faire taire ou le tuer. Ayant encore des doutes, Erickson choisit d'aller voir le détenu en personne en Afghanistan.

De leur côté, Patty et Ellen font tout pour obtenir le nom de l'agent de la CIA qui les espionne (Boorman). Elles font donc appel au contact de Bill Herndon à l'intérieur de la CIA pour obtenir des informations. Cependant, Boorman suspecte qu'il a été repéré et fait tuer le contact. Ellen est désemparée, et Patty ne peut l'aider directement, avec son affaire d'agence pharmaceutique française qu'elle ne peut plus repousser et Michael qui exige de voir sa fille. Ce dernier profite d'ailleurs de l'absence de Patty pour rencontrer sa fille en cachette ; Patty le découvre rapidement. Finalement, Patty prend le risque de sacrifier son affaire pour celle d'Ellen : elle négocie un arrangement pour obtenir en échange le nom de Boorman, non pas des dossiers de la CIA, mais de la DGSE. Les avocates découvrent également toute l'affaire Dust Devil : des terroristes étaient extradés en secret d'Afghanistan, mais à cause de faux renseignements donnés par Boorman, des innocents ont été torturés et l'opération annulée, toutefois, High Star a continué en secret les extraditions, causant la mort des hommes de Sanchez. Maintenant qu'elle sait tout, Patty tente de négocier avec Boorman, mais il refuse. Elle obtient peu de temps après ce qu'elle voulait vraiment : Boorman choisit de couper les ponts avec Erickson. En Afghanistan, Erickson rencontre Sanchez, qui refuse de taire et préfère mourir plutôt que de trahir la mémoire de ses hommes. À son retour, Erickson est résolu : Sanchez doit mourir. En secret, l'amante de Boorman, une femme agent secret française, s'infiltre chez lui et découvre qu'il retient un otage. Celui-ci est un adolescent afghan.

Flashforwards
L'enfant qui nourrit le détenu découvre qu'il s'agit de Sanchez et le reconnait.

Épisode 8 : De l'unité de la guerre[modifier | modifier le code]

Titre original
The War Will Go On Forever
Numéro
47 (4-08)
Première diffusion
Scénario
Todd A. Kessler, Glenn Kessler, Daniel Zelman
Réalisation
Nick Gomez
Résumé

Épisode 9 : Convoitises[modifier | modifier le code]

Titre original
There’s A Whole Slew of Ladies With Bad Things To Say About The Taliban
Numéro
48 (4-09)
Première diffusion
Scénario
Todd A. Kessler, Glenn Kessler et Daniel Zelman
Réalisation
David Tuttman
Résumé
Boorman se remémore l'opération qui a coûté la vie aux hommes de Sanchez. Refusant de révéler les véritables raisons de cette mission, il préfère abandonner Erickson et négocier sa sortie avec Patty Hewes en échange de High Star et de tous les détails de la CIA sur Dust Devil. Patty accepte le marché, mais tient à découvrir les secrets de Boorman. Pour cela, elle veut faire enlever le garçon détenu chez Boorman. Erickson les devance.

Mais Ellen commence à douter : elle sait que la vie de Sanchez est en jeu, et qu'elle est impliquée émotionnellement. Quand elle apprend que Sanchez a été transférée dans une zone contrôlée par les Talibans sur ordre d'Erickson, elle choisit de négocier directement avec lui l'abandon des charges contre la vie de Sanchez, mais Erickson refuse : il veut que Patty s'engage elle aussi à abandonner les poursuites. Patty hésite avant d'accepter.

Épisode 10 : La victoire à tout prix[modifier | modifier le code]

Titre original
Failure Is Lonely
Numéro
49 (4-10)
Première diffusion
Scénario
Todd A. Kessler, Glenn Kessler et Daniel Zelman
Réalisation
Glenn Kessler
Résumé
Ellen préfère abandonner les charges pour sauver la vie de Chris, cependant Patty ne compte pas laisser une telle affaire lui échapper. Grâce aux informations de la CIA, Patty comprend que Boorman a agi de son propre chef sur l'opération Dust Devil. Elle met donc au point sa contre-attaque : utiliser la loi pour faire de l'enfant afghan le plaignant. Patty est également prête à mener en parallèle une bataille juridique avec Michael pour la garde de Catherine, l'avocate étant curieuse de voir qui seront les témoins de moralité de son fils.

Ellen se rend donc à son rendez-vous avec Erickson pour leur marché, mais Patty a déjà lancé l'offensive. En conséquence, Erickson annule l'arrangement, avant qu'un autre événement ne vienne tout changer : Boorman a infiltré le camp d'Erickson pour récupérer l'enfant. Plus tard, alors qu'on la mène vers Sanchez, Ellen trouve le corps d'un homme cagoulé et abattu dans un conteneur dans l'entrepôt. En réalité, le corps est celui de Boorman, que Sanchez a abattu après avoir été libéré par l'enfant. Ce dernier lui a en effet révélé la vérité sur la mort des trois soldats de High Star : Boorman les a tué lui-même parce qu'ils refusaient d'enlever l'enfant pour l'interroger, mais ils ignoraient que cet enfant est le fils que Boorman a eu avec une de ses informatrices. Sanchez et l'enfant sont saufs, les charges sont abandonnées, sauf contre Erickson qui est arrêté. Mais désormais, la relation entre Ellen et Patty n'est que rancune, chacune étant déçue par l'autre — Ellen se sentant trahie par la deuxième plainte lancée par Patty, Patty constatant qu'Ellen ne sera pas celle qui pourra lui succéder. Ellen quitte donc le cabinet Hewes, laissant Patty profiter de la gloire d'avoir fait tomber High Star. Cependant, plus tard, Patty a une nouvelle surprise : Michael n'a qu'un seul témoin à présenter pour se défendre contre sa mère, et c'est Ellen Parsons.

Notes et références[modifier | modifier le code]