Saison 1 de Seinfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente le guide des épisodes (du pilote 001 au 005) de la première saison de la série télévisée Seinfeld.

La série Seinfeld a débuté en 1989 par un épisode pilote, qui a été suivi quelques mois plus tard d'une petite première saison de quatre épisodes seulement, chacun durant 22 minutes.

N.B.: L'ordre présenté ci-après suit la chronologie de la production, telle qu'apparaissant sur les DVD, et non pas celle de la première diffusion des épisodes aux États-Unis ; cependant, la référence usuelle est mentionnée (mention Diff°), afin de pouvoir se référer le cas échéant aux sites internet spécialisés.

Saison 1 de Seinfeld - Saison 2 de Seinfeld - Saison 3 de Seinfeld - Saison 4 de Seinfeld - Saison 5 de Seinfeld

Saison 6 de Seinfeld - Saison 7 de Seinfeld - Saison 8 de Seinfeld - Saison 9 de Seinfeld


Épisode pilote : La Douche froide[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Good News, Bad News
  • Numéro(s) : 1 - / Diff°1x01
  • Scénariste(s) : Larry David et Jerry Seinfeld
  • Réalisateur(s) : Art Wolff
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) :
  • Résumé : Jerry questionne son ami George sur l'interprétation à faire des signes donnés par les femmes : amitié ou plus ? Une connaissance à lui, Laura, va venir à New York et il ne sait pas comment se comporter car il est intéressé par une relation sentimentale avec elle. Laura débarque chez lui pour passer la nuit, donne plusieurs signes (elle enlève ses chaussures, baisse la lumière, demande du vin) sans ambiguïté pour Jerry, pour enfin recevoir un appel de son boy-friend. Jerry n'y comprend plus rien...
  • Commentaire :
    • The Seinfeld Chronicles (titre générique du pilote) était le titre prévu pour la série ; il n'a pas été retenu.
    • Au générique (avec Jerry Seinfeld notamment), l'actrice Lee Garlington joue le rôle de la serveuse Claire, rôle qui n'a pas été ensuite maintenu comme personnage principal ni même récurrent.
    • Kramer, le voisin de Jerry, se nomme Kessler dans ce seul épisode. Sa personnalité fait surface immédiatement : Jerry se moque de lui comme quoi il ne serait jamais sorti de l'immeuble depuis 10 ans !
    • Le personnage de Elaine Benes n'apparaît pas dans l'épisode pilote.
    • Cet épisode est entrecoupé de sketches de Jerry, mode qui va durer quelques épisodes, puis disparaître.
    • Les tout premiers dialogues — des discussions entre Jerry et George — lancent le thème central de la série, « traiter de rien », en l'occurrence ici les boutons de la chemise de George puis le fait de sortir avec une femme.
    • On apprend que Jerry exerce la profession de comédien de cabaret, que George travaille dans l'immobilier.
    • La personnalité de George dans ce premier épisode n'est pas celle que l'on va pouvoir observer par la suite : il est beaucoup plus sûr de lui, plus lucide, il conseille Jerry, il n'est pas encore la caricature que l'on va apprendre à connaître...
    • Éléments récurrents de la série apparaissant dans cet épisode : le fait que tous entrent chez Jerry sans frapper, les céréales.
    • Dialogue notable (car cela reviendra) :
      George: — In these matters, you never do what your instincts tell you. Always, always do the opposite!
      Jerry : — This is how you operate?
      George : — Yeah, I wish...
      (— Pour ces choses-là, n'écoute jamais ton instinct, fais toujours, toujours le contraire ! — C'est comme ça que tu fais ? — Ouais, j'aimerais bien...)

Épisode 2 : Le Casse-pieds[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Male-Unbonding
  • Numéro(s) : 1 - 2 / Diff°1x04
  • Scénariste(s) : Larry David et Jerry Seinfeld
  • Réalisateur(s) : Tom Cherones
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) :
  • Résumé : Jerry ne sait pas comment se défaire d'un camarade d'enfance qui le sollicite trop et qu'il n'apprécie pas vraiment (on ne se sépare pas d'un copain comme d'une petite amie !). Il décide de le lui dire les yeux dans les yeux, mais cela se passe mal, son copain Joel éclatant en sanglots. Pour se faire pardonnner, il l'invite à un match de baseball. Pas une bonne idée du tout...
    George panique car, en raison d'une maladresse avec un fil dentaire, il a voulu rattraper le coup avec sa petite amie (en lui disant « I like you ») et ne sait plus quoi faire...
    Kramer lance son idée de pizzeria self-service, « où vous faites votre pizza vous-même »...
  • Commentaire :
    • Dès ce véritable premier épisode de la première saison, le titre de la série est Seinfeld.
    • Dès cet épisode, seuls quatre acteurs sont cités au générique de début : Jerry Seinfeld (dans son propre rôle), Julia Louis-Dreyfus (Elaine), Michael Richards (Kramer) et Jason Alexander as George (Costanza).
    • En anglais, cet épisode est le seul à ne pas débuter par le mot The.
    • On apprend que Jerry et Elaine sont proches amis après être sortis ensemble.
    • Réplique notable de Jerry qui explique pourquoi, enfant, il était bon copain avec Joel :
    I would've been friends with Stalin if he had a ping-pong table!
    (— J'aurais été ami avec Staline s'il avait eu une table de ping-pong.)

Épisode 3 : Jalousie[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Stakeout
  • Numéro(s) : 1 - 3 / Diff°1x02
  • Scénariste(s) : Larry David et Jerry Seinfeld
  • Réalisateur(s) : Tom Cherones
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) :
  • Résumé : Jerry et Elaine s'engagent réciproquement, lui à l'accompagner à l'anniversaire d'une amie, elle à une fête de famille de Jerry. À cet anniversaire, Jerry tombe sous le charme d'une invitée, mais il est accompagné d'Elaine, qui n'est pas sa petite amie : comment le faire comprendre à cette autre femme ? Finalement il ne sait d'elle que le nom de la firme qui l'emploie. Lui et George vont l'attendre à la sortie à midi... Elaine, en tant qu'ancienne petite amie, reproche à Jerry d'avoir dragué devant elle...
  • Commentaire :
    • On entend les pensées de Jerry de temps en temps, mode qui sera assez souvent utilisé dans la série.
    • On fait la connaissance des parents de Jerry, Morty et Helen, personnages récurrents. L'acteur, Phil Burns, ne tiendra le rôle du père que dans cet épisode et sera remplacé.
    • Dialogue notable (car cela reviendra dans la série) lorsque Jerry et George se cherchent une excuse pour leur présence dans le bâtiment où travaille cette femme :
    George — To see me, I work in the building
    Jerry : — What do you do?
    George — I'm an architect!
    Jerry : — You're an architect?
    George : — I am not?
    (— Pour me rencontrer, je travaille dans cet immeuble. — Et tu y fais quoi ? — Je suis un architecte ! — Tu es un architecte ? — Ah non ?!)

Épisode 4 : Le Cambriolage[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Robbery
  • Numéro(s) : 1 - 4 / Diff°1x03
  • Scénariste(s) : Matt Goldman
  • Réalisateur(s) : Tom Cherones
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) :
  • Résumé : Jerry part quelques jours et Elaine va garder son appartement. Elle demande d'ailleurs à George s'il n'a pas connaissance d'un appartement libre pour elle car elle n'est pas satisfaite de son actuelle colocataire. À son retour, Jerry constate qu'il a été cambriolé. C'est Kramer qui a laissé la porte ouverte ! Elaine, George et Jerry visitent un très bel appartement vide et tant Jerry que George sont intéressés (Elaine se contentera de reprendre l'appartement délaissé par l'un ou par l'autre). Ils le jouent à pile ou face et Jerry gagne. Finalement, les deux renoncent. Les trois amis sont invités à la pendaison de crémaillère de la nouvelle locataire de l'appartement convoité et les raisons de regretter leur choix sont nombreuses...
  • Commentaire :
    • Kramer fait sa première entrée tonitruante dans l'appartement de Jerry.
    • Kramer suit à la télévision Amour, Gloire et Beauté, un soap opera interminable (mal traduit dans les sous-titres du DVD en La Belle et le chauve alors que la version française s'intitule Top Models ou Amour, gloire et beauté).
    • Le pile ou face permet au téléspectateur de faire connaissance avec la mauvaise foi (qui deviendra) légendaire de George.
    • Réplique notable de Jerry qui, après le cambriolage, explique à Kramer (qui a laissé la porte ouverte) quel est le défaut principal de cette très chère serrure qu'il a fait installer à sa porte :
    It has only one design flaw: THE DOOR MUST BE CLOSED!
    (— La serrure n'a qu'un seul défaut: LA PORTE DOIT ÊTRE FERMÉE !)

Épisode 5 : Les Joies de la bourse[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Stock Tip
  • Numéro(s) : 1 - 5 / Diff°1x05
  • Scénariste(s) : Larry David et Jerry Seinfeld
  • Réalisateur(s) : Tom Cherones
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) :
  • Résumé : Elaine est allergique aux poils des chats de son petit ami Robert. Sur un conseil d'une connaissance de George, lui et Jerry investissent à la bourse. Le cours de l'action acquise ne va pas arrêter de chuter et Jerry s'en défait avec pertes. George attend et le cours remonte : il gagne une petite somme avec cela ! Jerry sort avec Vanessa (la femme sans nom de l'épisode 002), mais il s'ennuie déjà...
  • Commentaire :
    • Une invention loufoque de Kramer pour remplacer les cravates salies...
    • Trait de caractère typique de George : son comportement envers les pourboires...
    • Éléments récurrents : Superman est cité pour la première fois.