SCons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SCons
Développeur Steven Knight
Dernière version 2.3.3 (24 août 2014)
Environnement Windows, POSIX
Type Moteur de production
Licence Licence MIT
Site web www.scons.org

SCons est un moteur de production libre. SCons est un remplaçant de l'utilitaire classique make avec des fonctionnalités intégrées similaires à autoconf/automake et des caches pour compilateur tels que ccache. En comparaison avec les outils plus anciens, SCons vise à être plus facile à utiliser, plus sûr et plus rapide.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

  • Les fichiers de configuration sont des scripts Python, ce qui signifie que des constructions écrites par l'utilisateur ont accès à un langage de programmation complet généraliste.
  • Analyse automatique des dépendances pour le C, le C++ et le Fortran. Contrairement à make, aucune commande supplémentaire comme "make depend" ou "make clean" n'est nécessaire pour obtenir toutes les dépendances. L'analyse de dépendances est facilement extensible grâce à des inspecteurs de dépendances définis par l'utilisateur pour d'autres langages ou d'autres types de fichiers. Contrairement à autotools, l'analyseur de dépendances intégré à gcc n'est pas utilisé. À la place, une recherche de "#include" est faite sur tous les fichiers source C/C++ avec une expression rationnelle. Pour une construction basée sur gcc, cela signifie qu'une génération de dépendances peut être plus lente (c'est-à-dire qu'un parcours supplémentaire est toujours requis) et moins sûre (dans le sens que des choses telles que les drapeaux du préprocesseur, comme -DSOMETHING, sont ignorées), mais elle est plus portable étant donné que le même parcours peut être employé pour des compilateurs autres que gcc.
  • Support incorporé du C, C++, D, Java, Fortran, Yacc, Lex, Qt et SWIG, et de la construction de documents TeX et LaTeX. D'autres langages ou types de fichiers peuvent être supportés grâce à des constructeurs définis par l'utilisateur.
  • Construction à partir de dépôts centraux de code source et/ou de cibles pré-construites.
  • Support de la récupération de fichiers source à partir de SCCS, RCS, CVS, BitKeeper et Perforce.
  • Support de Microsoft Visual Studio .NET et des anciennes versions de Visual Studio, incluant la génération de fichiers .dsp, .dsw, .sln et .vcproj.
  • Détection de changements de contenus de fichier avec des signatures MD5; support optionnel et configurable des estampilles traditionnelles.
  • Support des constructions parallèles qui conservent le nombre spécifié de tâches simultanées sans tenir compte de la hiérarchie des répertoires.
  • Support intégré à la autoconf pour trouver les fichiers #include, les bibliothèques, les fonctions et les typedefs.
  • Vue globale de toutes les dépendances, afin que des passes multiples de constructions ou des ré-ordonnancements de cibles ne soient pas nécessaires.
  • Possibilité de partager les fichiers construits dans un cache pour accélérer les constructions multiples - comme ccache mais pour n'importe quel type de fichier cible, pas seulement pour la compilation C/C++.
  • Conçu pour des constructions multi-plateformes, et connu pour fonctionner sous Linux, et d'autres systèmes POSIX (parmi lesquelles AIX, systèmes *BSD, HP/UX, IRIX et Solaris), Windows NT, Mac OS X et OS/2.

Exemple de script SCons[modifier | modifier le code]

Program('main.c')

Quand l'utilisateur lance la commande 'scons', SCons construit un exécutable 'main' (sous GNU/Linux) ou 'main.exe' (sous Windows).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]