Autoconf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GNU Autoconf
Image illustrative de l'article Autoconf
Logo

Développeur Projet GNU
Dernière version 2.69 (le 24 avril 2012,
il y a 22 mois
[1]
)
[+/-]
Environnement Multiplate-forme
Type Moteur de production
Licence GNU GPL[Laquelle ?]
Site web (en) Site officiel
Organigramme

GNU Autoconf est un logiciel servant à produire des scripts shell qui configurent automatiquement le code source d'un logiciel pour l'adapter à divers systèmes d'exploitation de type Unix. Les scripts produits par Autoconf sont indépendants de cet outil quand ils s'exécutent, de sorte que les usagers de ces scripts n'ont pas besoin d'avoir Autoconf.

Avec GNU Automake et GNU Libtool, Autoconf forme le système de compilation de GNU.

Autoconf utilise le préprocesseur GNU m4 pour transformer un fichier « configure.ac » (ou « configure.in » anciennement) en un script shell portable nommé « configure ». Le script « configure » exécute de façon non interactive et génère des en-têtes adaptés et des makefiles dérivés de modèles préétablis. On peut considérer qu'Autoconf compile un programme m4 vers un script shell.

Approche[modifier | modifier le code]

Autoconf est semblable au système Metaconfig utilisé par Perl. Le système imake (en) utilisé par le X Window System lui est apparenté, mais est basé sur une philosophie différente.

L'approche employée par Autoconf pour viser la portabilité est de tester des fonctionnalités plutôt que de déterminer la version des logiciels présents sur un système. Par exemple, le compilateur C sous SunOS 4 ne reconnaissait pas la norme de l'ISO pour ce langage. Toutefois, il est possible que l'administrateur du système ait installé un compilateur le reconnaissant. Une approche purement basée sur les versions de logiciels n'aurait pas fait usage de ce compilateur ISO, mais une approche basée sur les fonctionnalités serait capable de découvrir que le compilateur spécifié respecte la norme ISO. Les justifications de cette approche sont les suivantes :

  • le script de configuration peut obtenir des résultats raisonnables sur des systèmes récents ou inconnus ;
  • les administrateurs peuvent adapter leur système et voir le script de configuration profiter de ces adaptations ;
  • il n'est pas nécessaire de garder la trace de nombreux détails concernant les versions, les correctifs, etc, pour déterminer si une fonctionnalité particulière est disponible ou non.

GNU Autoconf Archive[modifier | modifier le code]

Autoconf Archive[2] est une collection de plus de 400 macros pour Autoconf distribuée sous la forme d’un projet annexe indépendant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) « A Practitioner's Guide to GNU Autoconf, Automake, and Libtool » (par John Calcote - ISBN 978-1-59327-206-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eric Blake (24-04-2012), « GNU autoconf 2.69 released », autotools-announce.
  2. (en) « autoconf-archive », sur directory.fsf.org, Free Software Foundation,‎ 1er novembre 2013 (consulté le 29 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]