Rudbeckia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Rudbeckies (Rudbeckia) sont un genre de plantes herbacées de la famille des Astéracées, appartenant au genre Rudbeckia. On en compte une trentaine d'espèces, dont plusieurs sont cultivées pour leurs fleurs caractéristiques, qui ressemblent à de grosses marguerites jaunes à centre brun foncé.

Historique[modifier | modifier le code]

Longtemps méconnue, Rudbeckia devient populaire grâce au botaniste anglais John Tradescant lorsqu'il se l'est fait offrir par un colon canadien-français au début du XVIIe siècle. La première espèce à être reconnue fut la Rudbeckie indigène du Québec qui a connu son moment de gloire à la fin du XIXe siècle. Plus tard le célèbre botaniste suédois Carl von Linne (1707-1778) lui donna le nom de Rudbeckia laciniata, nom honorant son professeur de botanique suédois, Olof Rudbeck (1630-1702), également médecin et écrivain. À partir du XXe siècle une autre espèce fait son apparition et devient populaire : Rudbeckia hirta, ayant été importée accidentellement au Manitoba avec la graine de trèfle rouge, une plante fourragère. Plus récemment une Rudbeckie vivace a volé la vedette dans les jardins, la Rudbeckie 'Goldsturn' (Rubeckia fulgida var. sullvantii 'Goldsturm').

Description[modifier | modifier le code]

Ces plantes, originaires du Sud-Ouest des États-Unis et du Nord du Mexique, voire du Canada, sont soit annuelles, soit vivaces par leur rhizome. Leur taille varie de 60 cm à 1,8 m. Les inflorescences sont des capitules, de 3 à 10 cm de diamètre, à ligules (les fleurs extérieures) jaune à jaune orangé, et à disque central conique brun foncé à noir (c'est le réceptacle floral regroupant les fleurons, minuscules fleurs en tube). Ces capitules, le plus souvent solitaires au bout de longues hampes, fleurissent généralement, en France, entre juillet et octobre. Feuillage ovale, pointu, vert foncé, souvent duveteux.

Culture[modifier | modifier le code]

Les Rudbeckies sont très utilisées pour fleurir les plates-bandes, et aussi comme fleurs coupées pour les bouquets.

Pour les latitudes québécoises, les Rudbeckies sont semées à l'extérieur du début à la fin mai, ou sous abri au début de mars. La germination prend 5 à 10 jours. La transplantation à l'extérieur se fait vers la fin mai, lorsque les risques de gels sont passés. Tous les sols, même pauvres conviennent aux rudbeckies ; un sol très riche favorisant le développement du feuillage au détriment de la floraison. Une situation ensoleillée est idéale ; cependant, rustiques, elles se développent aussi bien à mi-ombre dans des sols humides ou bien drainés.

Principales espèces cultivées[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :