Roger Quenolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger Quenolle, né le 19 juillet 1925 au Vésinet (Yvelines) et mort le 13 juillet 2004 au Vésinet, est un footballeur français qui achève sa carrière de joueur en 1965. Attaquant puis milieu de terrain (1,72 m pour 69 kg), il devient ensuite entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hommage Roger Quenolle.JPG

Repéré au Vesinet par Émile Veinante qui le fait signer au Racing, Roger Quenolle s'y impose un temps comme titulaire des « Mousquetaires », la fameuse ligne d'attaque Ciel et Blanc qui pratiquait alors le « Tourbillon ». Il remporte la Coupe de France 1949 avec le Racing avant de poursuivre sa carrière au FC Rouen, au RC Strasbourg puis au Red Star. Il rejoint le club du Stade Saint-Germain en 1957 en tant qu'entraîneur-joueur. Le club sangermanois vient d'être promu en C.F.A., l'élite amateur. Sous sa férule, Saint-Germain se maintien en C.F.A. pendant douze saisons consécutives. Créateur de l'École de football de Saint-Germain, ancêtre du Centre de Formation du PSG, Roger Quenolle était un entraîneur-joueur passionné, raleur et contestataire. Il quitte Saint-Germain en 1969 pour rejoindre Poissy, dont il devient l'âme pendant quatorze ans.

Le samedi 22 septembre 2007 à l'occasion du match de C.F.A., AS Poissy-PSG B, un hommage lui fut rendu par les deux clubs. Une gerbe de fleur fut déposée devant la plaque du terrain d'honneur baptisé à son nom[1].

Carrière (joueur)[modifier | modifier le code]

Palmarès (joueur)[modifier | modifier le code]

Carrière (entraîneur)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Un derby de la mémoire", in Le Parisien édition Yvelines, vendredi 21 septembre 2007, page VII.

Lien externe[modifier | modifier le code]