Robin Dunbar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dunbar (homonymie).
Robin Dunbar

Robin Ian MacDonald Dunbar (né le 28 juin 1947 à Liverpool) est un anthropologue britannique et un biologiste de l'évolution, spécialisé dans le comportement des primates. Il est connu pour avoir formulé le nombre de Dunbar, 148, une mesure de la « limite cognitive du nombre de personnes avec lesquelles un individu peut avoir des relations stables. »

Dunbar, fils d'un ingénieur, fit ses premières études dans le Northamptonshire, puis au Magdalen College à Oxford, où il eut Nikolaas Tinbergen comme professeur. Il passa deux années comme écrivain scientifique indépendant. Il mena ensuite une carrière universitaire à l'université de Bristol, à l'université de Cambridge de 1977 à 1982, et à l'University College London de 1987 à 1994. En 1994, Dunbar devint professeur de psychologie évolutive à l'université de Liverpool, poste qu'il quitta en 2007 pour devenir le directeur de l'Institut d'anthropologie cognitive et évolutive de l'université d'Oxford.

On peut avoir des versions numériques de quelques articles dont il est l'auteur ou le coauteur auprès du Groupe de recherche en psychologie évolutive et en écologie du comportement de l'université de Liverpool[1].

Robin Dunbar est directeur du British Academy Centenary Research Project (BACRP) De Lucy au langage : L'archéologie du cerveau social et est impliqué dans le projet Identifying the Universal Religious Repertoire du BACRP.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. University of Liverpool Evolutionary Psychology and Behavioural Ecology Research Group.
    Par exemple : Dunbar, Robin IM (2007) Male and female brain evolution is subject to contrasting selection pressures in primates. BMC Biology, 5. Article Number: 21. ISSN 1741-7007