Robert M. T. Hunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hunter.
Robert M. T. Hunter (vers 1865).

Robert Mercer Taliaferro Hunter, né le à Loretto et mort le à Alexandria, est un homme politique américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1837 à 1843, et à nouveau de 1845 à 1847, Hunter est membre de la Chambre des représentants des États-Unis. Il a servi comme président de la Chambre (Speaker) de 1839 à 1841, et est la plus jeune personne à avoir occupé ce poste. De 1847 à 1861, il est au Sénat des États-Unis où il a été président du Comité des finances du Sénat des États-Unis de 1850 à 1861.

De 1861 à 1862, Hunter est le Secrétaire d'État des États confédérés, et de 1862 à 1865 il est membre du Sénat confédéré, dans lequel il est, à certains moments, critique vis-à-vis de l'administration de Jefferson Davis. Il est l'un des émissaires confédérés de la conférence d'Hampton Roads en 1865, et après la capitulation du général Robert Lee, il est convoqué par le président Abraham Lincoln à Richmond pour discuter de la restauration de la Virginie dans l'Union. De 1874 à 1880, il est le trésorier de la Virginie.

Postérité[modifier | modifier le code]

Hunter avait sa photographie sur le billet de 10 $ confédéré[1].

Le navire SS Robert M. T. Hunter était nommé en son honneur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]