Robert Darwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darwin.
Robert Darwin, peinture à l'huile de James Pardon (1811-1829)

Dr Robert Waring Darwin, membre de la Royal Society (30 mai, 1766 - 13 novembre, 1848) était un médecin établi à Shrewsbury et aujourd'hui plus connu comme étant le père du célèbre naturaliste Charles Darwin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Darwin est né en 1766, fils d'Erasmus Darwin et de sa première épouse Mary Howard. Son prénom fut choisi en l'honneur de son oncle Robert Waring Darwin of Elston (1724-1816), un célibataire. Sa mère meurt en 1770 et Mary Parker, la gouvernante engagée pour s'occuper de lui devient la maîtresse de son père et lui donne deux filles illégitimes.

Darwin étudie la médecine à l'université de Leyde, et obtient son doctorat en médecine à l'université d'Édimbourg en 1786, alors qu'il n'est âgé que de 20 ans. A Édimbourg il étudie avec différents professeurs, et notamment le naturaliste John Walker. Il en retire une telle expérience qu'il enverra ensuite son fils Charles y étudier.

Famille[modifier | modifier le code]

Le 18 avril 1796 il se marie avec Susannah Wedgwood (1765- juillet 1817), fille du potier anglais Josiah Wedgwood à St Marylebone dans le Middlesex, et ils ont ensemble 6 enfants :

Il est promu Fellow of the Royal Society le 21 février 1788.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Il s’oppose d’abord à son fils et à ce voyage de deux ans à bord du Beagle qu’il considère comme une perte de temps, mais il est finalement convaincu par son beau-frère, Josiah Wedgwood II, et finit par donner son accord à la participation de son fils[1].

C'était un homme particulièrement imposant, de grande taille, près de 1,89 mètre (6'2") pour 150 kg (24 stones).

Source[modifier | modifier le code]

  1. Desmond & Moore 1991, p. 94–97.

Lien externe[modifier | modifier le code]