Robert Daniel Carmichael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Daniel Carmichael (1er mars 1879 - 2 mai 1967) est un mathématicien américain.

Carmichael est né à Goodwater (en), Alabama en 1879. Il étudie au College de Lineville (en) où il reçoit son B.A. en 1898 tout en travaillant à son doctorat à l'université de Princeton, qu'il reçoit en 1911. Sa thèse, écrite sous la direction de George David Birkhoff, fut considérée comme la première contribution significative d'un américain aux équations différentielles.

Physicien au début de sa carrière (il étudie la théorie de la relativité dont l'initiateur fut Albert Einstein), mathématicien et philosophe, Carmichael se consacra tout particulièrement, dès 1914, à la théorie des nombres (aux nombres premiers en particulier), à l'analyse diophantienne et à la théorie des groupes. Il enseigna à l'université de l'Indiana de 1911 à 1915 et à l'université de l'Illinois de 1915 à 1947.

Dans le cadre de l'étude de la primalité d'un entier naturel (savoir si un nombre est premier et sinon connaître sa factorisation) et de la distribution des nombres premiers dans l'ensemble des entiers naturels, Carmichael recherche et étudie les propriétés des nombres de Carmichael, aussi appelés nombres absolument pseudo-premiers.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Robert Daniel Carmichael », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).