Richard Reid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reid.

Richard Colvin Reid (12 août 1973-) citoyen britannique né d'une mère anglaise et d'un père jamaïcain à Bromley (Grand Londres), se décrit lui-même comme un terroriste lié au mouvement Al-Qaida.

Il a été arrêté le 22 décembre 2001 pour avoir essayé de faire exploser le vol 63 d'American Airlines reliant Paris à Miami en y embarquant des explosifs dissimulés dans ses chaussures (d'où son surnom Shoe bomber). Ayant eu des difficultés à allumer la mèche avec des allumettes, il fut neutralisé par ses voisins (dont le journaliste français Thierry Dugeon) et une hôtesse de l'air. Il devait prendre un vol vers les États-Unis le même jour que Saajit Badat.

Condamné le 30 janvier 2003 à cent vingt ans de prison, il est incarceré à la prison de très haute sécurité d'ADX Florence où il est enfermé 23 heures par jour dans une cellule de 7 m2, sous le contrôle permanent d'une caméra. Il n'a aucun contact avec les autres détenus et ne sort qu'une heure par jour de sa cellule pour faire des exercices dans une cour fermée.

À la suite de cette affaire, les briquets ont été interdits sur les vols vers les États-Unis, tout comme ceux en partance de ce pays, à partir d'avril 2005. Cette interdiction est levée le 4 août 2007, a annoncé l'agence de sécurité des transports en juillet 2007[1].

Références[modifier | modifier le code]