Reinhart Ahlrichs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Reinhart Ahlrichs, né le 16 janvier 1940 à Göttingen en Allemagne, est un chimiste théoricien Allemagneallemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut diplômé d'un master en sciences en 1965 de l'Université de Göttingen où il étudiait la physique, puis obtint un doctorat en 1968 sous la direction de Werner Bingel. Il fut professeur assistant à Göttingen sous la direction de Werner Kutzelnigg en 1968-1969 puis effectua un post-doctorat en 1969-1970 sous la direction de C.C.J. Roothaan à l'Université de Chicago.

Après une autre période comme assistant entre 1970 et 1975 à Karlsruhe, il fut nommé professeur de chimie théorique à l'Université de Karlsruhe en 1975. Il dirige également un groupe de recherche à l'Institut de nanotechnologie de l'Université[1], groupe à l'origine du code TURBOMOLE entre autres. Il est l'auteur de plus de 230 publications scientifiques[2], et fait partie du comité éditorial de plusieurs revues.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Reinhart Ahlrichs a reçu :

Il est membre de :

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Institut de nanotechnologie (INT)
  2. (en) « Reinhart Ahlrichs », Membres de l'IAQMS (consulté le 15 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]